Mardi 25 septembre 2018
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouvelle-Calédonie, hub du rugby dans le Pacifique

Par Nina Polo Marcellier | Publié le 10/09/2018 à 09:25 | Mis à jour le 10/09/2018 à 11:33
Voilà le pari réussi des créateurs de l’Aircalin Classic Rugby Cup de Nouméa.

Voilà le pari réussi des créateurs de l’Aircalin Classic Rugby Cup de Nouméa.

Cinq soirées de fête du rugby organisées dans un time record de trois mois où l’on a fait venir des joueurs, ou plus proprement dit, des titans stars du rugby international.

Plus de dix mille personnes se sont rassemblées au stade Numa-Daly autour d’un sport qui a tout pour devenir le nouveau sport identitaire pour la Nouvelle-Calédonie.  

Au cœur de cette initiative, il y a le projet de l’Académie du Pacifique Sud, un projet porté par Willy Taotifenua, Arnaud Dubois et Alain Paco, qui fera sa première rentrée en février 2019, projet qui se veut un catalyseur du rugby professionnel de haut niveau et un projet d’insertion ouvrant de nouvelles perspectives pour la jeunesse calédonienne.

 

Tony Woodcock et Alan Walker

Qui dit hub dit aussi des nouveaux réseaux et des nouvelles relations. Plus d’une centaine de personnes, joueurs vedettes, techniciens et organisateurs, sont venues pour la première fois découvrir la Nouvelle-Calédonie et sont naturellement tombés sous le charme de ses habitants, du cadre de vie, de la belle ambiance paradisiaque de ses Îles…

Imaginez-vous donc la qualité des nouveaux ambassadeurs que cette Rugby Cup a apporté à la Nouvelle Calédonie, imaginez-vous des influenceurs comme Tony Woodcock ou Alan Walker en train de raconter à leurs amis, poster sur tweeter et Facebook, ou encore commenter avec la presse leurs aventures sur le Caillou…

Difficile de ne pas être enthousiasmés par l’impact positif des opinions de ces stars mondiales sur le rayonnement de la Nouvelle-Calédonie.

 

Le potentiel calédonien mis en avant

Entourée des grandes nations du rugby et au cœur du pacifique, la ACRCN a rassemblé pour cette première édition des équipes venues de France, d’Australie, de Fidji et de Nouvelle-Zélande.

Les éditions à venir promettent d’intégrer également Tonga, le Japon, l’Argentine parmi d’autres grandes équipes du monde.

Bravo à ces partenaires qui ont joué le jeu et qui ont accompagné ce pari.

Ils s’inscrivent dans une démarche gagnante qui risque de devenir tout un mouvement avec un vrai impact sur le territoire et une vraie visibilité dans la région.

Vivement le retour de titans et hâte de voir l’évolution de cette initiative pleine de promesses, pour la jeunesse, pour le sport et pour le rayonnement du pays. 


 

Nina Polo Marcellier

Nina Polo Marcellier

Chargée de relations publiques, ses domaines de prédilection sont l'actualité business, innovation et économique. Elle est votre interlocuteur commercial pour les éditions Australie et Nouvelle-Calédonie.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TRADITIONS

Le rodéo, ADN du pays

La célèbre foire de Bourail vient de fermer ses portes. L’occasion pour nous de revenir sur l’une de ses attractions phares : le rodéo.