Dimanche 18 février 2018
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dans les souliers calédoniens : la Haute Autorité de la Concurrence

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 13/12/2017 à 08:00 | Mis à jour le 13/12/2017 à 08:00
autorité concurrence

Déjà présentée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en juillet dernier, le Congrès avait alors rejeté l’ensemble des candidatures.

 

Cette Autorité de la Concurrence a une autorité indépendante, avec un rôle essentiel dans la lutte contre la vie chère, déchargeant le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie des compétences de la loi « anti-trust ». Jusqu’à aujourd’hui, ce rôle était géré par la direction des affaires économiques de Nouvelle-Calédonie (DAE).

Depuis août, de l’eau a coulé sous les ponts, le Comité des Signataires a eu lieu et surtout le premier Ministre, Philippe Edouard, est passé. Une nouvelle candidature pour la présidence de cette Autorité a été également proposée. Rappelons que c’est le profil de Stéphane Hoynck, ancien directeur juridique adjoint du groupe Engie (EDF), maison-mère d’EEC, distributeur d’électricité en Nouvelle-Calédonie, au poste de cette présidence qui avait, en partie, été la cause du refus par le Congrès.

La composition de la Haute Autorité de la Concurrence est donc :

- Présidente : Aurélie Zoude-Le Berre (38 ans), administratrice à l’Assemblée nationale, agrégée d'économie et de gestion, avocate, Rapporteur Permanent au Conseil de la Concurrence de 2002 à 2007. Signe particulier : elle a effectué un stage au Haut-Commissariat de février à mai 2012.

- Rapporteur générale : Virginie Cramesnil de Laleu, actuelle vice-présidente du tribunal d’instance du 13ème arrondissement de Paris, ancienne magistrate, ancienne professeure d'Université, rapporteur à l'Autorité de la Concurrence, avocate, ancienne collaboratrice au cabinet d'avocat de Georges Kiejman.

- Membres non permanents : Matthieu Buchberger, maître de conférence en droit, Jean-Michel Stoltz, magistrat à la Cour d'Appel de Nouméa et Robert Simpson, expert international en matière d'autorité de la concurrence.

Cette autorité entrera en service à la mi-février 2018. Un beau cadeau de Noël pour les consommateurs Calédoniens qui attendaient avec impatience la mise en place de cette autorité.

 

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet