Jeudi 22 novembre 2018
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Clôture du projet INTEGRE

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 13/12/2017 à 08:00 | Mis à jour le 13/12/2017 à 08:00
projet INTEGRE

La Communauté du Pacifique (CPS) a organisé début décembre un atelier pour la clôture du projet INTEGRE. Ce projet a pour objectif l’amélioration de la gestion et la valorisation durables de l’environnement au bénéfice des populations. Il a rassemblé une centaine de participants issues de Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis-et-Futuna, Pitcairn, Fidji et Vanuatu.


 
Le projet « INTEGRE » ou « Initiative des territoires pour la gestion régionale de l’environnement », financé par l’Union européenne sur l’enveloppe régionale du 10ème Fonds Européen de Développement (FED) pour les PTOM du Pacifique, se terminera fin janvier 2018 après 4 années de mise en œuvre.
 
L’atelier de clôture du projet s’est organisé en 3 temps avec deux ateliers et une journée de terrain. La mise en œuvre opérationnelle du projet INTEGRE prendra fin en janvier 2018. Cet atelier avait pour objectif :
1. de dresser le bilan de 4 années d’action et de partager les réussites du projet
2. de réfléchir collectivement aux facteurs de réussites et aux faiblesses du projet INTEGRE
3. d’identifier les pistes de pérennisation des activités soutenues par le projet


Gestion et décisions environnementales

L’atelier sur la participation du public dans la gestion et les décisions environnementales avait pour but de présenter les démarches participatives au cœur de la mise en œuvre des projets INTEGRE et RESCCUE. « Pratique désormais incontournable dans les politiques publiques et les projets d’environnement et développement, objet de plusieurs décennies d’expérience dans le Pacifique et dans le monde, la participation n’en demeure pas moins un défi quotidien pour les acteurs chargés de la mettre en œuvre ou invités à s’y impliquer », a déclaré la CPS.
 
Les objectifs de cette rencontre régionale étaient principalement de réaliser un retour d’expérience autour des projets INTEGRE et RESCCUE et d’identifier d’éventuelles « bonnes pratiques » et spécificités océaniennes tant en termes d’opportunités à saisir que de défis à relever.


Une journée à l’île des Pins
 
La journée de terrain a été organisée sur l’île des Pins qui fait partie du site-pilote INTEGRE du grand Sud Calédonien. Le projet INTEGRE y est intervenu en appui aux politiques de gestion intégrée des zones côtières de la province Sud. Cette journée avait pour objectif de faire visiter les activités conduites sur le terrain et de partager les résultats obtenus avec les acteurs de la région dans le but d’échanger sur les bonnes pratiques en matière de gestion de l’environnement.


Neuf sites pilotes
 
Un atelier sur la capitalisation du projet lui-même a clôturé cette semaine. Neuf sites pilotes ont été le théâtre d’expérimentations ou de renforcement de projets de développement durable depuis 2013, chacun s’appuyant sur la gestion intégrée et associant les acteurs locaux.  A l’échelle régionale, INTEGRE a organisé et soutenu de nombreuses actions de coopération dans le domaine du développement durable, par exemple en organisant des ateliers régionaux thématiques et d’échanges bilatéraux, en finançant des études d’intérêt régional ou encore en facilitant la présence des PTOM dans les événements régionaux.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

GASTRONOMIE

Le retour de l’enfant prodige

Comme chaque année, Alphonse Koce, l’enfant de Maré devenu célèbre en oeuvrant aux fourneaux du « One and Only The Palm », restaurant français triplement étoilé de Dubaï, est de retour au pays.

Sur le même sujet