Jeudi 9 juillet 2020

Beyrouth Accueil fait sa rentrée

Par Hélène Boyé | Publié le 09/09/2019 à 16:29 | Mis à jour le 09/09/2019 à 16:46
LPJ photo (9)

 

Le mercredi 18 septembre, Beyrouth Accueil organise le « café des nouveaux arrivants ». A cette occasion, les membres du comité de l’association rencontrent ceux qui viennent d’emménager au Liban. « On donne aux nouveaux arrivants un petit guide que l’on fait nous-mêmes », explique la présidente de Beyrouth Accueil, Fleur Peterson, installé au Liban depuis deux ans. « Lorsque je suis arrivée, je me suis aussi posé, comme tous les nouveaux arrivants, les questions sur l’eau, le gaz, l’électricité », se souvient-elle.

Le jeudi 26 septembre, l’association organise, comme tous les mois, sa grand-messe, le « petit-déjeuner de Beyrouth Accueil ». « Certains membres de l’association depuis plus de 40 ans ne louperaient ce rendez-vous annuel pour rien au monde », s’amuse Fleur Peterson.

Le vendredi 18 octobre, Beyrouth Accueil organise l’ « apéro de rentrée », un rendez-vous fixé en dehors de heures de travail afin de toucher un panel plus large, les hommes, notamment les époux des adhérentes, les femmes représentant plus de 90% des 200 adhérents. Avant c’était 100%.

 

*Pour s’inscrire aux événements de la rentrée et connaitre les lieux et les tarifs, il suffit d’envoyer un email à beyrouthaccueil@gmail.com

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

pseudo mer 11/09/2019 - 10:01

Bonjour Madame, Le Liban est encore, bien que de moins en moins, un pays francophone. Imagine-t-on les expatriés anglo saxons afficher une telle image avec un bol portant la mention "j'aime Beyrouth" ? Bonne journée. Patrick Samuel Ancien haut fonctionnaire à la langue française, marié à une Libanaise

Répondre

Actualités

Les filles au Liban en première ligne face au coronavirus

La pandémie a surgi au Liban dans un contexte de crise économique sévère. Entre lutte contre la faim, discriminations et violences, Plan International met en garde sur la vulnérabilité des filles