Lundi 9 décembre 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Stefan Söhngen, nouveau manager du « Newcomers Festival »

Par Valérie Keyser | Publié le 07/09/2019 à 12:18 | Mis à jour le 07/09/2019 à 21:23
Photo : (Valérie Keyser, lepetitjournal.com)
Stefan Söhngen Newcomers Festival Frankfurt

Développé par le journaliste new-yorkais David Hart dans les années 2000 dans le but de faciliter l'intégration des internationaux dans la région Rhin-Main, le « Newcomers Festival » est devenu un des rendez-vous incontournables de la rentrée à Francfort. Sa 19e édition prendra ses quartiers dimanche 8 septembre de 13 h à 18 h dans les locaux de l'Hôtel de ville où plus de 5000 visiteurs sont attendus. Rencontre avec Stefan Söhngen, nouveau manager du « Newcomers Festival ».


Lepetitjournal.com/francfort : pourriez-vous nous parler un peu de votre parcours ?

Stefan Söhngen : je suis né à Darmstadt, j’ai grandi sur la Bergstrasse et je suis allé à l’école à Bensheim. J’ai fait des études en sciences politiques à l’université Goethe à Francfort où j’ai commencé à créer parallèlement ma première entreprise dans le domaine informatique à partir de 1999 pour laquelle, avec un collectif d'étudiants, j’ai été récompensé par la remise du « Gründerpreis » en 2001. Par ailleurs, j’ai toujours été intéressé par la politique et j’ai organisé des forums de discussion avec des personnalités du monde politique et de la finance à l’âge de 23 ans. A partir de 2015, j’ai lancé la plateforme de dialogue citoyen « Montagsgesellschaft » et reçu dans ce cadre des intervenants à des conférences comme Angela Merkel, Joachim Gauck, Volker Bouffier mais aussi des artistes et sportifs de renom. Sinon, j’ai travaillé plusieurs années pour American Express puis pour l’école internationale Strothoff avant de développer R3LATION GmbH qui est en quelque sorte un facilitateur de contacts entre le monde économique et politique.


Vous avez fait partie de la brigade franco-allemande et parlez un peu français. Quelle est votre relation à la France et comment expliquez-vous cet attrait pour l’international en général ?

Je suis très attaché à la France. Ma mère est Suisse mais elle est née en Normandie alors que son père militaire y était basé, c’est déjà un premier lien fort avec la France. Aussi, j’ai appris le français à l’école et j’ai participé à de nombreux échanges dans le cadre du jumelage entre les villes de Bensheim et de Beaune. De 1997 à 1998, j'ai en effet passé un an au sein de la brigade franco-allemande à Müllheim près de Fribourg-en-Brisgau et de la frontière avec la France où j’ai effectué mon service militaire, j’en ai de très bons souvenirs. Par ailleurs, je suis papa de trois filles dont la plus grande apprend naturellement le français à l’école.

En ce qui concerne mon expérience internationale, directement après le bac, je suis parti en Inde et j’ai parcouru le pays muni de mon sac-à-dos pendant près de 6 mois. Cette expérience a été terriblement enrichissante sur le plan culturel mais aussi humain, elle m’a permis de côtoyer les autochtones mais aussi de rencontrer d’autres voyageurs du monde entier, elle a aussi forgé ce terreau fertile de la fibre internationale qui vibre en moi. Et quand on vit à Francfort qui abrite près de 170 nations différentes, l’internationalité est une évidence, Francfort est la ville des « Newcomers » et le « Newcomers Festival » célèbre ce caractère international !


Pourquoi avez-vous repris l’organisation du « Newcomers Festival » ? Et est-ce que le concept va changer ?

J’ai eu l’occasion de faire la connaissance de David Hart, le fondateur du festival, lorsque j’étais en charge du développement de l’école Strothoff. Celui-ci a souhaité se mettre un peu en retrait du « Newcomers Festival ». J’ai donc racheté le concept en décembre 2018 et placé l’organisation de l’événement sous R3LATION GmbH où David est d’ailleurs dorénavant conseiller sénior indépendant.

Newcomers Festival Römer
Römer. Copyright visitfrankfurt Holger Ullmann

Le « Newcomers Festival », ce n’est cependant qu’un tiers de notre activité d’orientation des nouveaux arrivants, le magazine « Newcomers guide », véritable mine d'or de conseils et adresses pratiques pour vivre et travailler dans la région Rhin-Main représente les 2 autres tiers. Ce que nous avons modifié au niveau du « Newcomers  Festival », c’est avant tout la charte graphique, nous nous sommes également associés à un professionnel des foires et expositions qui nous fait bénéficier de son expertise mais aussi à Eric Menges, directeur de FrankfurtRheinMain GmbH afin de travailler en synergie pour monter des événements en commun en présence de VIP. Un autre élément important, c’est le renforcement de notre présence sur les réseaux sociaux que nous menons intensivement afin de pouvoir nous faire connaitre aux futurs « nouveaux arrivants » avant leur arrivée dans la région et faciliter leur installation. Nous accompagnons également les exposants du festival tout au long de l’année lors d’autres événements que nous organisons comme des « Stammtische thématiques » etc.


A quoi les visiteurs du « Newcomers Festival » doivent-ils s’attendre dimanche 8 septembre au Römer ?

La 19e édition du « Newcomers Festival » accueille 70 exposants et prévoit de recevoir 5000 visiteurs comme chaque année. Le concept ne change pas vraiment, les expatriés et nouveaux arrivants de toutes nationalités mais aussi toutes les personnes intéressées sont chaleureusement invités à venir faire un tour dimanche 8 septembre entre 13 h et 18 h au Römer pour s’informer sur une myriade de possibilités qu’offrent Francfort et la région Rhin-Main sur le plan culturel ou encore administratif. Près de 30 pays seront représentés, des institutions, associations, des entreprises de relocation, des agences de voyages, des compagnies d’assurances, des banques des crèches et écoles… présenteront leurs activités tandis qu’un programme culturel accompagnera le festival, il y aura des conférences avec des décideurs de la ville de Francfort, de la musique, des jeux comme « Le mot allemand le plus long » et des lots à gagner. Il y aura même des exposants français facilitant l’intégration des nouveaux arrivants venant de l’Hexagone. Vous connaissez mon attachement à la France, la France et l’Allemagne sont deux partenaires très importants au sein de l’Europe, il est nécessaire de soigner cette relation et même développer la présence d’exposants francophones tout comme celle de l’ensemble des communautés représentées dans la capitale de la finance. Et bien entendu, chacun pourra repartir avec un exemplaire gratuit du « Newcomers guide » !

 

Valerie Keyser

Valérie Keyser

Ex directrice des éditions de Francfort et Heidelberg-Mannheim (09/2013-06/2019), Valérie a décidé de se consacrer dorénavant à la rédaction en chef et à ce titre, elle définit la ligne éditoriale et les sujets.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ARTICLE SPONSORISÉ

Emploi-Allemagne. Le spécialiste de l'emploi des Français en Allemagne

Née à Francfort il y a plus de 20 ans, Emploi-Allemagne est une plateforme d’aide à l'insertion professionnelle des Français en Allemagne. Sa présidente, Anne-Chrystelle Bätz nous en dit plus.

Que faire à Francfort ?

Heidelberg Mannheim Appercu
GASTRONOMIE

Le vin chaud, tradition et dégustation maison

Boisson emblématique autour de Noël, le vin chaud non seulement réchauffe mais présente de nombreux bienfaits pour la santé. Depuis quand la recette existe-t-elle et comment la préparer soi-même ?

Vivre à Francfort

ARTICLE SPONSORISÉ

Emploi-Allemagne. Le spécialiste de l'emploi des Français en Allemagne

Née à Francfort il y a plus de 20 ans, Emploi-Allemagne est une plateforme d’aide à l'insertion professionnelle des Français en Allemagne. Sa présidente, Anne-Chrystelle Bätz nous en dit plus.

Expat Mag

Auckland Appercu
ALERTE INFO

White Island: des touristes sur un volcan à risque ?

Les secours ne peuvent toujours pas intervenir car le risque de nouvelles éruptions est encore trop élevé. Pour l'instant nous savons que 5 personnes sont décédées.