Samedi 6 mars 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Niger: la présidentielle endeuillée par la mort de sept agents électoraux

Par AFP | Publié le 21/02/2021 à 16:05 | Mis à jour le 22/02/2021 à 13:05

Le second tour de la présidentielle au Niger en proie aux violences jihadistes, a été endeuillé dimanche par la mort de sept agents électoraux dont le véhicule a sauté sur une mine.

En dépit de l'insécurité provoquée par les jihadistes dans leur pays, les électeurs du Niger ont voté entre le favori Mohamed Bazoum, fidèle du sortant Mahamadou Issoufou, et l'opposant Mahamane Ousmane, ancien président.

Les bulletins ont commencé à être dépouillés dans la soirée, mais les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours.

Dans la matinée, sept membres locaux de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) ont été tués dans l'explosion de leur véhicule qui a roulé sur une mine qui venait d'être posée dans la région de Tillabéri (ouest) proche du Mali, a annoncé à l'AFP le gouverneur de cette région, Tidjani Ibrahim Katiella, précisant que l'explosion a également fait "trois blessés".

Le drame est survenu à Waraou, une localité située sur la commune de Dargol dans la région de Tillabéri, à une centaine de km de Niamey, zone dite "des trois frontières" entre Niger, Mali et Burkina Faso.

"C''est un moment douloureux, c'est un grand choc pour nous, pour nous tous, à un moment historique de notre pays", a déclaré le ministre nigérien de l'Intérieur, Alkache Alhada, parlant "d'acte ignoble" et "barbare".

"Un supect a été arrêté, un Nigérien", a-t-il affirmé et les bureaux de vote on fermé dans la zone après l'explosion.

- "Situations d'horreur" -

Il a accusé ceux qui ont posé la mine "d'instaurer des situations d'horreur et nous n'accepterons pas que ce pays se transforme en une dictature moyenâgeuse, car c'est là leur objectif".

Il a également évoqué "quelques incidents mineurs (...) sans grande incidence sur le déroulement des élections".

afp

Début janvier, après le premier tour de la présidentielle, cent personnes avaient été tuées dans l'attaque de deux villages dans la même région de Tillabéri, un des pires massacres de civils dans ce pays du Sahel régulièrement visé par des groupes jihadistes.

L'insécurité sévit dans la "zone des trois frontières" à l'ouest avec des attaques de groupes jihadistes affiliés à l'organisation Etat islamique, mais aussi à l'est frappé par des attaques des jihadistes nigérians de Boko Haram.

Quelque 7,4 millions de Nigériens, sur une population de 22 millions majoritairement trop jeune pour voter, étaient appelés à se prononcer au second tour après le premier du 27 décembre.

Idrissa Gado, étudiant de 29 ans, a estimé en votant à Niamey que "le prochain président doit agir contre les rebelles, c’est le grand souci du Niger dont il faut s’occuper, nous, on veut le calme et la sécurité".

afp

Le candidat du pouvoir, Mohamed Bazoum, a voté à l'Hôtel de ville de Niamey, où des blindés et des pick-ups armés de mitrailleuse assuraient la sécurité.

"Je souhaite que le vainqueur ait la chance avec lui, je souhaite qu’elle soit de mon côté", a-t-il dit.

- Le sortant Issoufou "fier" -

Accompagné de ses deux épouses, le sortant Mahamadou Issoufou a voté au même endroit, notant que "le Niger est confronté à des défis immenses", notamment sécuritaire, démographique, climatique, économique, social et sanitaire avec le Covid-19.

Il s'est dit "fier d'être le premier président démocratiquement élu de notre histoire à pouvoir passer le relais à un autre président démocratiquement élu".

afp

Ce sera en effet la première fois que deux présidents élus se succèdent dans ce pays à l'histoire jalonnée de coups d'Etat depuis son indépendance en 1960.

Issoufou, 68 ans, ne se représentait pas à l'issue de ses deux mandats constitutionnels, contrairement à de nombreux chefs d'Etat africains qui s'accrochent au pouvoir.

Mahamane Ousmane a lui voté dans un quartier populaire de Zinder (sud-est), son fief et ville natale.

afp

"Si jamais les citoyens constatent que ces élections ont encore (...) été des élections truquées, eh bien je crains que la situation soit difficile à gérer", a-t-il mis en garde.

Entre les deux tours, l'opposition a déclaré qu'elle ne reconnaîtrait pas les résultats si elle les estimait entachés de fraude.

La vraie réussite du scrutin résidera dans l'acceptation des résultats par toutes les parties une fois les résultats annoncés. Bazoum avait récolté 39,3% des suffrages au premier tour, Ousmane presque 17% et le premier part avec un net avantage.

afp

Mais si le vote dans la capitale est historiquement acquis à l'opposition, celui de la deuxième ville du pays, Zinder, est plus incertain: cette région, important bassin électoral, est le fief des deux candidats qui y ont passé les derniers jours de la campagne pour tenter de convaincre leurs électeurs.

0 Commentaire (s)Réagir

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Lima Appercu

20 intellectuels péruviens du 20ème siècle

Lepetitjournal.com fête ses 20 ans, l’occasion de mettre en avant 20 intellectuels, 10 femmes et 10 hommes, qui ont contribué par leur réflexion et leur travail à former la nation péruvienne.

Trophées 2021

Londres Appercu
TROPHEE ANCIEN(NE) ELEVE DES LYCEES FRANÇAIS DU MONDE

Matthieu Pallud crée sa startup à 16 ans et part conquérir le monde

L’année de son bac, Matthieu Pallud lance son projet Mogy, une plateforme de babysitting destinée à aider les familles françaises installées à Londres.

Expat Business

Cambodge Appercu
TROPHEE ENTREPRENEUR

Cécile Dahomé et Sevea pour un entrepreneuriat responsable

Installée au Cambodge, Cécile Dahomé Co-fondatrice de Sevea  vient de remporter le trophée de l’entrepreneur organisé par Lepetitjournal.com et remis par notre partenaires EDHEC Business School.

Expat & Politique

Santiago Appercu
WEBINAR

REPLAY - Retrouvez la réunion virtuelle avec Jean-Baptiste Lemoyne

Français d’Amérique Latine, Jean-Baptiste Lemoyne répond à vos questions ! Le secrétaire d’Etat au Tourisme, aux Français de l’étranger et à la Francophonie était l’invité de lepetitjournal.com

Ma Vie d'Expat

Madrid Appercu
Journée des droits des femmes

Who's who: ces femmes au sommet de la présence française en Espagne

Un nombre croissant de femmes occupent des postes à responsabilité, dans un certain nombre d'institutions françaises en Espagne, dans l'univers entrepreneurial, associatif, diplomatique ou scolaire.