Dimanche 21 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mois de la Femme : rencontre avec Déborah Walther

Par Rachel Scharly | Publié le 17/03/2019 à 10:00 | Mis à jour le 19/03/2019 à 14:18
Photo : Déborah Walther
Jumpsure

Déborah Walther est originaire de Strasbourg. Elle y est aussi diplômée de l’École des Arts Appliqués avec un spécialité en design d’espace. Puis, elle prend tout de suite la direction de Paris où elle travaille dans le secteur de l’architecture d’intérieur, en freelance. Parallèlement à cette activité, la jeune femme travaille aussi dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, tout simplement pour financer ce voyage qui la fait tant rêver : les USA. Elle hésite entre plusieurs villes, Los Angeles, Miami ou New York. C’est finalement sur la dernière destination qu’elle arrête son choix.

Nous sommes en été 2015 et Déborah arrive dans cette chaleur étouffante que les new-yorkais connaissent bien. Elle est complètement séduite par la ville, son dynamisme, cette attitude positive qui lui est propre. C’est un véritable coup de foudre. Elle rentre à la fin de l’été à Paris, mais en vérité, juste pour récupérer ses affaires et mettre en place son départ pour New York. En septembre 2015, Déborah revient définitivement ici.

« J’ai toujours voulu monter mon entreprise, mais en France les gens te démotivent, ils trouvent que c’est trop risqué » concède Déborah Walther. À New York, quand elle parle de créer son propre business, elle est tout de suite happée par cet enthousiasme si américain. Revigorée et pleine d’énergie, elle lance sa société Jumpsure.

Cette entreprise de location de logements au mois à New York, met en relation des personnes proposant un logement à louer avec des personnes emménageant à New York et à la recherche d’un logement à louer le temps de leur séjour. « Nous proposons un service de réservation du logement ainsi qu’un moyen sécurisé de payer son loyer contrairement à un versement en espèces ou par chèque. Nous intégrons la vidéo dans plusieurs étapes afin de rendre la sélection d’appartements, locataire ou colocataire plus personnelle et authentique » explique la jeune créatrice d’entreprise. Jumpsure part de la propre expérience de Déborah Walther qui a peiné à trouver un logement à son arrivée. New York, pour les expatriés, étudiants, VIE sans credit score est souvent un casse-tête (new-yorkais) pour accéder au logement. Déborah Walther propose justement d’accompagner ses arrivants dans la quête de leur logement.

Quatre ans après son arrivée, Déborah Walther porte un regard positif sur sa ville d’adoption. « C’est la ville où tout est possible, on peut y être ce que l’on veut, accomplir ses rêves, c’est une ville pleine d’opportunités » explique-t-elle, très enthousiaste. New York lui a donné du caractère. Elle, qui était timide, en France, a appris à s’affirmer, mais aussi à persévérer, de ce côté de l’Atlantique. 

Ne pas avoir peur, foncer, faire du network, rencontrer des gens inspirants sont les ingrédients de la recette de réussite de la jeune alsacienne.

« Si j’étais restée à Strasbourg, je serais mariée, j’aurais deux enfants et je serais employée dans une agence ». Si Déborah a un grand respect pour ce schéma de vie, il ne lui correspondait pas. Ici, elle a appris à aiguiser sa curiosité, son ouverture d’esprit, à forger son caractère, à s’affirmer professionnellement et personnellement. « Je ne regrette pas d’être partie » souffle-t-elle, même si l’Alsace reste dans son coeur.

 

Un grand merci, Déborah, d’être parmi nos 31 femmes de mars.

 

Pour en savoir plus sur Jumpsure :

https://www.jumpsure.com

 

Jumpsure

 

Rachel Scharly

Rachel Scharly

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Scharly est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les plus belles plages de France

L’Hexagone regorge de véritables trésors, parfois ignorés ou inconnus de ses habitants. Nous vous proposons une compilation des plus belles plages de France.