Jeudi 21 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ETUDIANTS – Lorsque se loger devient un luxe

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 17/10/2016 à 11:51 | Mis à jour le 17/10/2016 à 16:03

 

Ce week-end, le Süddeutsche Zeitung a publié une étude relative à la recherche de logement par les étudiants.

Il semble que Munich soit la ville allemande où il est le plus difficile de trouver un logement à un prix abordable. L'offre de logements attribués par le Studentenwerk (c'est-à-dire le service public local destiné aux étudiants) est totalement insuffisante. Le loyer moyen étant très bas, 280,90? en moyenne, la demande est très forte. Mais cet automne, seuls 150 logements étaient disponibles. Or, les demandes s'élevaient à 1.224. Sept étudiants sur huit ont dû avoir recours à d'autres logements.

Ces étudiants recherchent alors un studio ou une colocation, voire un appartement, pour lequel ils sont en concurrence avec de jeunes travailleurs, des familles ou des personnes âgées. De plus, le loyer mensuel moyen atteint alors 615?, charges comprises. Ce montant ne peut être supporté seul par un étudiant. A Munich, on estime que 90% des étudiants sont financièrement soutenus par leurs parents.

La seule exception à la saturation du marché locatif pour les étudiants est celle des biens immobiliers mis en location à des prix très élevés. Pour les familles qui en ont les moyens, il est plus facile de trouver un petit studio dont le loyer mensuel excède les 1.000? qu'une simple chambre avec un prix abordable.

Enfin, une mise en garde pour les étudiants qui souhaiteraient louer un appartement à plusieurs : généralement, les propriétaires n'acceptent qu'un locataire principal, seul signataire du bail. Il est donc impératif que les étudiants locataires signent entre eux un contrat prévoyant au moins la répartition des frais liés à la location (caution, remise à neuf, charges,?)

Anne Beckers (www.lepetitjournal.com/munich), lundi 17 octobre 2016

0 CommentairesRéagir