Lundi 6 juillet 2020

EMPLOI - Les défis de la gestion au Québec

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 10/11/2014 à 05:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 10:46

Le saviez-vous?
Il existe des différences fondamentales entre les styles de gestion français et nord-américain. Vous aspirez à un poste de gestion au Québec? Vous avez été nouvellement promu à un poste cadre? Ceci pourrait vous intéresser!

En Amérique du Nord, on remarque une forte tendance à franchir les frontières hiérarchiques et à décloisonner les statuts, selon Daniel Beaupré, professeur à l'École des sciences de la gestion de l'UQAM et coauteur du livre « Fondements en organisation du travail ». Pourquoi? Pour permettre une meilleure capacité d'adaptation à la mouvance des environnements, et ainsi réagir mieux et plus rapidement aux changements.

 

Et en France?

En France, les statuts hiérarchiques sont plus stables et mieux définis, rendant malheureusement les organisations plus statiques. On remarque que lorsque l'organisation évolue dans un environnement stable, cette structure ne pose aucun problème et est même efficace. Par contre, lorsque le marché est instable et qu'il y a une forte concurrence, la capacité d'adaptation de l'entreprise est diminuée et cette dernière n'arrive plus à suivre le rythme.

 

Venez en apprendre davantage!

Le Centre de perfectionnement de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM propose une formation pour les nouveaux gestionnaires,  visant à les accompagner dans leur premier mandat de gestion. Cette formation a pour objectif de développer chez les participants les compétences de base en gestion, notamment en ce qui concerne la planification, la gestion de performance, et l'art de susciter l'engagement des employés au sein de l'équipe.

Inscrivez-vous!

 

La Rédaction, (Lepetitjournal.com/Montréal) Lundi 10 novembre 2014

 


 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !

Sur le même sujet