Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MURALITÉ - Embellir le Plateau-Mont-Royal avec l'art urbain

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 11/08/2014 à 04:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

 L’idée de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal est d'embellir son environnement et enrichir son milieu de vie grâce à l'art urbain. La première murale financée par le projet Muralité prend vie grâce à l'artiste Axe Lalime sur la rue Waverly, au nord de l'avenue Fairmount.

MURALE DE L'ARTISTE : AXE LALIME

Implication de l’arrondissement 

Le Plateau-Mont-Royal souhaite embellir les rues grâce à la réalisation de murales en adéquation avec l'architecture de l'arrondissement. Muralité s’adresse aux propriétaires d’immeubles, artistes ou organismes sans but lucratif qui désirent faire une demande de subvention pour la réalisation d’une murale dans l’arrondissement. Ce projet est aussi une façon de régler les problèmes de graffitis illégaux. En effet, le budget attribué à Muralité provient du programme de prévention du graffiti et des sommes perçues à la suite des interventions de répression du graffiti réalisées en partenariat avec le Service de police de la Ville de Montréal. "Muralité sera financé à hauteur de 34 000 $ pour 2014" a précisé madame Christine Gosselin, conseillère du district de Jeanne-Mance. L’arrondissement pourra financer l’œuvre jusqu’à concurrence de 60 % du budget total proposé. Il aura aussi un rôle d’accompagnement, par exemple, pour délivrer gratuitement les permis d’occupation du domaine public ou autre assistance. 

Les critères d'admissibilité : 

Après avoir rempli le formulaire d'admissibilité, il faut joindre à votre demande des lettres d’engagement signées par chaque personne qui participe financièrement au projet.

Votre projet doit obtenir deux types de financement :

- Une implication financière du propriétaire de l’immeuble (sauf pour un projet sur le domaine public) d’une valeur minimale de 10 % de la somme totale du projet.

- Des subventions externes d’une valeur minimale de 30 % de la somme totale du projet. Cet engagement pourrait aussi être fait par le propriétaire de l’immeuble si d’autres bailleurs de fonds sont introuvables.  

L’arrondissement peut tout de même accepter provisoirement un projet pour lequel le propriétaire s’est impliqué financièrement même si l’autre partie du financement n’est pas encore trouvée. Dans un tel cas, une lettre d’engagement financier conditionnel pourrait vous être émise pour vous permettre de trouver le financement manquant. 

Les critères de sélection :

AXE LALIME entrain de réaliser la première murale financé par muralitéLa démarche artistique représente 50 % des critères de sélection. La murale doit avoir un impact positif sur son environnement. Son intégration doit se faire par rapport au patrimoine architectural, à l'histoire et à la culture du quartier. Les critères de sélection sont :

- La visibilité de la murale pour le public 

- La qualité de la démarche artistique 

- L’implication de la communauté, sans être nécessaire, elle serait un facteur favorable au projet

- Un montage financier réaliste qui démontre l’implication financière de différents collaborateurs 

- La durabilité du projet  

- La pérennité de la murale 

- La garantie de conservation de la murale et l’état du mur : la préparation, le nettoyage et la protection proposée                                                                  

- La qualité du dossier déposé

 

Pour réaliser un projet en 2015, la date limite pour présenter un dossier est le 31 janvier 2015.

 

Adeline Huar (Lepetitjournal.com/Montréal) Lundi 11 Août 2014

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Marion Lovell, l’abnégation au profit du Téléthon

Touchée par des drames personnels liés à une maladie génétique rare, Marion Lovell-Virte est coordinatrice du Téléthon des Français de l’étranger. Elle rêve de mobiliser en force et en nombre...

Sur le même sujet