Mercredi 19 septembre 2018
Montreal
Montreal
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LES ECHOS DE LA CAPITALE - Trouver un logement à Ottawa (Publi-info)

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 14/09/2014 à 22:05 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03
Ottawa

 

Lorsqu’on envisage de s’installer à l'étranger, après la question de l’emploi, se pose la question du logement. Pour cela, il faut comprendre l’organisation de la ville dans laquelle on projette de s’installer en prenant en compte la localisation de son travail mais aussi de l’école des enfants, des activités ... Entretien avec Maxime Houron, agent immobilier à Ottawa.

 

Lepetitjournal.com/Montréal : Maxime, vous avez pris la décision de venir vivre et travailler au Canada il y a quelques années, pouvez-vous nous parler de votre expérience ?

Maxime Houron - Originaire de France, je suis arrivé à Ottawa il y a 7 ans, dans le cadre d’un PVT d’une durée d’un an. J’ai travaillé pour la société UPS. Souhaitant prolonger mon séjour, j’ai déposé une demande de résidence permanente que j’ai obtenue au bout d’une année d’attente. Puis j’ai suivi une formation professionnelle en tant qu’agent immobilier, métier que j’exerce aujourd’hui.

  • -Parlez nous du marché immobilier à Ottawa en 2014  :

Stabilité  ! le marché immobilier Outaouais est un marché stable du fait de la bonne marche de l économie canadienne et des règles financières protectrices. La présence du gouvernement permet une certaine stabilité de l’emploi et en conséquence de bénéficier d’un marché immobilier sain. 

  • -Est il possible d’envisager l’achat d’une maison ou d’un appartement même si l’on ne reste que quelques années à Ottawa  ?

Oui cela est tout à fait possible, il faut bien se renseigner auprès de sa banque si elle a des accords avec les banques locales car en cas de demande de prêt, celles-ci exigeront de connaître votre situation financière en France, si vous avez eu des incidents de paiement, votre taux d’endettement actuel, et il vous faudra déposer pendant une période variable selon les banques un montant correspondant à 20% ou plus, du prix du bien immobilier que vous voulez acquérir. Il est également possible que votre banque en France accepte de financer un bien au Canada. L’achat d’un bien devient intéressant si vous envisagez de rester au minimum 3 ans dans la ville.  

  • -La région Capitale comprend Ottawa ainsi que la ville de Gatineau, quelles sont les différences entre ces deux villes  ?

Ottawa se trouve en Ontario et Gatineau dans la province du Québec. Il y a donc des politiques de taxation différentes. 

Le marché à Gatineau est en pleine évolution, des familles avec de jeunes enfants choisissent Gatineau car souvent les prix des maisons sont moins élevés qu’à Ottawa. La proximité du parc de la Gatineau ainsi qu’une population majoritairement francophone peuvent être des critères de choix.  

Par contre, à la fin de l’année, si l’on compare le cout financier de deux maisons l’une située à Ottawa l’autre à Gatineau, même si à l’achat la maison de Gatineau est moins chère, les chiffres sont semblables, du fait d’une taxation plus importante au Québec. Par contre, coté Québec, une politique sociale plus importante avec par exemple les frais de garderie d’enfants à 7 $ par jour  ! Enfin il faudra être vigilant si vous travaillez en Ontario mais vivez au Québec.

En 2014 on note un surplus d’offres à Gatineau (hausse de 8% de maisons mises sur le marché et un recul de 15% de ventes de maisons) 

  •  Ottawa, il existe plusieurs quartiers, comment faire son choix  ? 

Naturellement votre choix pourra se faire en fonction de votre lieu de travail ou de la scolarisation de vos enfants. Ottawa n’étant pas une grande ville étendue, il est possible de travailler à l’ouest, à Kanata par exemple et de se loger en centre ville. Il faudra simplement faire face aux embouteillages  ! 

Pour vous permettre de faire un choix voici quelques repères selon les quartiers  :

Prenons l’exemple d’une famille à la recherche d’un bien avec au minimum deux chambres  :

 

 

 

  • -Comment se déplacer en ville ?

Très facilement, grâce au réseau de bus OC Transpo, performant pour un coût raisonnable. Il existe des couloirs de circulation réservés aux bus.

  • -Il y a t-il de grandes différences entre un bail français et canadien  ?

Le bail locatif est bien réglementé, la durée moyenne d’un bail est d’un an. Le préavis est de deux mois. Au terme du bail, vous pourrez soit le renouveler pour une nouvelle année, soit demeurer dans les lieux avec un renouvellement de mois en mois. En ce qui concerne la caution, pas de dépôt comme enFrance mais un paiement du 1er mois et du dernier mois anticipés. Majoritairement les baux sont rédigés en anglais.  

  • -En tant qu’agent immobilier francophone, comment pouvez-vous aider les personnes désireuses de s’installer dans la région  ?

Grâce à ma connaissance des différents quartiers, je pourrai vous conseiller en fonction de vos envies et contraintes, vous assister dans l’achat ou la location d’un bien immobilier. J’offre mes services aussi bien à des particuliers qu’au personnel des nombreuses ambassades présentes à Ottawa. 

Si vous souhaitez contacter Maxime Houron vous pourrez le joindre  : 

Maxime Houron

 

Bilingual Sales Representative | Agent immobilier bilingue

Keller Williams VIP Realty

Brokerage, Indepedently Owned and Operated | Agence indépendante de courtage

100-245 Stafford Road West

Ottawa, ON K2H 9E8 

 

Follow me on/Suivez moi sur Twitter : @TheHourOnRE

Connectons-nous sur Facebook

Cell: 613-265-1983

Office | Bureau: 613-829-1818

Fax | Télec.: 613-721-7402

www.maximehouron.com

 

 

Valérie Pocthier (Lepetitjournal.com/Montréal) Lundi 15 septembre 2014

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet