Mercredi 19 septembre 2018
Montreal
Montreal
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

UNDER PRESSURE - Sensibiliser une communauté à l’aide de conférences

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 06/08/2015 à 23:31 | Mis à jour le 07/08/2015 à 09:42

 

Les activités de l'annuel festival Under Pressure commençaient mercredi soir aux Foufounes Électriques avec l'événement "les Beaux Dégâts". Pour souligner le début de ce grand « bloc party » qu'est Under Pressure, DJ Sweet Daddy Luv, de Jazz Amnesty Sound System, et DJ Noyl, du collectif Unlog ont été contactés afin de discuter de l'édition spéciale des conférences OFF THE RECORD, une des activités parallèles du plus ancien festival d'art urbain encore actif en Amérique du Nord.

 

 

 

La rue Sainte-Catherine étant toujours très passante, rares sont les fois où la Ville de Montréal y autorise la fermeture d'un ponton de route. Toutefois, depuis sa fondation il y a maintenant 20 ans, le festival Under Pressure se déroule à même cette rue et ses trottoirs, le tout entre les rues Berger et Sainte-Élisabeth. Plus d'une centaine d'artistes locaux et internationaux, prennent par à l'événement, tous rassemblés par un unique et même objectif : développer l'implication de la communauté dans le but de faire rayonner les arts urbains et les différents éléments de la culture urbaine, autant à petite qu'à grande échelle.

 

« [Under Pressure], c'est un des plus gros événements de street art de la ville, au Canada et même en Amérique du Nord. Je pense que ça fait pas mal partie des rendez-vous de l'été. »

DJ Noyl, Unlog Collective

 

Les conférences OFF THE RECORD

Normalement tenues à la galerie Fresh Paint sur la rue Ste-Catherine, les conférences OFF THE RECORD sont nées de la volonté de sensibiliser le public et la communauté au vaste monde de l'art de rue et plus largement, de la culture hip-hop. Les thèmes des conférences sont donc généralement de nature politique ou sociale : droit d'auteur et propriété intellectuelle, éducation et culture hip-hop, arts et nouvelles technologies, l'édition indépendante et ses enjeux ou encore l'art de rue et les problèmes sociaux, tout y passe. Toutefois, une édition spéciale de ces conférences a été organisée pour la célébration du vingtième anniversaire du festival.

 

Édition spéciale au Théâtre Ste-Catherine

Dave Lortie, l'un des principaux organisateurs de la soirée, a mis sur place un concept visant à rejoindre le volet musique du festival. Exceptionnellement présentée au Théâtre Ste-Catherine, la douzième conférence OFF THE RECORD a fait appel au collectif Unlog, à Lady Special K, à Jazz Amnesty Sound System ainsi qu'à Lexis de Music Is My Sanctuary pour explorer et faire découvrir le monde du vinyle. DJ Noyl, de Unlog, est pour sa part surtout impliqué dans l'aspect événementiel de la galerie Fresh Paint et connait Under Pressure depuis son arrivée au Canada il y a de cela environ sept ans. Jeudi soir, à la conférence, il était pour lui question d'une soirée scratch demandant technique et improvisation. Son avis sur l'importance du vinyle dans le milieu est clair : « Je te dirais que c'est vital. Je trouve que l'objet est vachement plus noble, c'est toujours une plus belle pièce à avoir et mine de rien, c'est toujours important d'acheter de la musique. C'est plus dispendieux, mais quand on aime on ne compte pas. »

 

Le duo de DJ Sweet Daddy Luv et Andy Williams a eu quant à lui comme défi de présenter au public l'histoire du jazz d'hier à aujourd'hui à l'aide de musique et d'images. DJ Sweet Daddy Luv, qui dit être heureux d'être impliqué dans de tels événements, fait remarquer que ce genre de présentation nécessite une grande réceptivité de la part du public puisque le duo musical traverse énormément d'époques ? des années 1800 au début du jazz en Nouvelle-Orléans et enfin jusqu'à aujourd'hui ? au travers desquelles il est possible d'entendre le genre évoluer. « Il y a des challenges à être un DJ de musique jazz parce que beaucoup de DJs ne croient pas que ce genre de musique est viable dans le milieu de la table tournante et aussi parce que beaucoup de gens issus du milieu du jazz ne voient pas les DJ comme étant des artistes pouvant évoluer dans ce genre. » dit DJ Sweet Daddy Luv.

 

« J'ai tendance à voir Under Pressure simplement comme un gros bloc party. »

DJ Sweet Daddy Luv, Jazz Amnesty Sound System

 

En bref, la douzième édition des conférences OFF THE RECORD, qui se voulait une expérience éducative et riche culturellement parlant, aura su tenir son pari d'éduquer la communauté face à des sujets ? scratch, histoire du jazz ? souvent très peu connus de monsieur et madame tout le monde.

 

Autres festivités du volet musical

 

Lord Finesse

 

L'édition spéciale de la conférence étant une activité parallèle au festival, elle aura été loin d'être le seul élément du volet musical d'Under Pressure. En effet, les 8 et 9 août prochains, plusieurs activités musicales seront présentées sur trois scènes différentes, permettant à plusieurs DJ et MC ? parmi eux DJ Noyl et DJ Sweet Daddy Luv ? d'offrir des prestations pour accompagner les différentes activités du festival. Il y aura également un spectacle de clôture gratuit aux Foufounes Électriques animé par Dice B avec comme têtes d'affiche les légendaires DJ Kool Herc, DJ Q-Bert, Lord Finesse, Bobbito Garcia ainsi que Illa-J.

 

Pour la programmation complète et pour suivre le mouvement, visitez le site web ou la page Facebook d'Under Pressure.

 

Zoé Bélisle-Springer (www.lepetitjournal.com/montreal) Vendredi 7 août 2015 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet