Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PUBLI INFO-SANTÉ - Un vaccin pour prévenir la tumeur du col de l’utérus

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 17/11/2008 à 00:00 | Mis à jour le 31/01/2012 à 11:40

La tumeur du col de l'utérus est due à une infection virale causée par le papillomavirus. Depuis mars 2007, il existe un vaccin contre quatre types de souches virales les plus fréquemment rencontrées. Les explications du docteur Stefania Paonazza, spécialiste en gynécologie et obstétrique

La tumeur du col de l'utérus est la deuxième cause de mort par néoplasie maligne chez les femmes dans le monde. En outre, dans 99% des cas, la tumeur est causée par une infection du papillomavirus (HPV). Il s'agit d'un virus très commun qui est contracté à travers l'activité sexuelle. Il existe plus de 100 types de HPV à bas ou à haut risques. Les types qui causent le plus fréquemment des maladies ano-génitales sont le 16, le 18, le 6 et le 11. Heureusement, le frottis permet de localiser les lésions précancéreuses et la tumeur en phase initiale. Mais il demande, si le test est positif, des approfondissements de diagnostic et parfois des petites interventions chirurgicales.
Depuis mars 2007, il existe un vaccin qui protège contre les quatre types de HPV eux-mêmes responsables d'environ 70% des tumeurs du col de l'utérus et de 90% des verrues ano-génitales. photo.lepetitjournal.com.milan.mhb

Campagne de vaccination en Italie
Il est nécessaire de rappeler que la vaccination ne peut se substituer à un frottis périodique. Les sujets vaccinés doivent continuer à se soumettre au frottis (pap-test ou screening). Le vaccin ne contient pas le virus entier et ne peut donc pas causer d'infection ou de maladie. Le vaccin administré se fait en trois injections (0-2-6 mois) par voie intramusculaire dans l'épaule. La vaccination est conseillée entre 9 et 26 ans.
Le Conseil supérieur de la santé en Italie a commencé une campagne de vaccination gratuite pour les filles de 12 ans (naissance en 1997). Pour qui n'a pas le droit au vaccin gratuit le coût de la simple dose (marque Gardasil) est d'environ 190 euros. Les effets possibles relatifs à ce vaccin sont locaux comme par exemple l'érythème ou le gonflement à l'endroit même de la vaccination. L'apparition de fièvre et de nausées sont plus rares (10%). Le vaccin est déconseillé pendant la grossesse et chez les femmes positives au HPV16. Il est fortement conseillé de faire un test avant chez les femmes sexuellement actives.

Dottoressa Stefania Paonazza, spécialiste en gynécologie et obstétrique. Milan Medical Center .photo.MMC.

 


A lire aussi
Prévenir les maladies cardiovasculaires
Gérer au mieux une expatriation en famille
Le Milan Medical Center, un centre médical international


Milan Medical Center
médicine générale, pédiatrie, gynécologie, dermatologie, allergologie, dentiste, ortodontie, gastroentérologie, ORL, urologie, orthopédie, kinésithérapie, psychiatrie, psychothérapie, nutrition, diagnostique

Via Angelo Mauri 3 ? 20144 Milano
Métro MM1 Conciliazione
Tél. 02 43 99 04 01 - Fax 02 43 98 98 00
info@milanmedicalcenter.it
www.milanmedicalcenter.it

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet