Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MILAN - Le moustique 2010, tardif mais costaud…

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 28/06/2010 à 00:00 | Mis à jour le 23/02/2013 à 16:40

L'hiver tardif nous avait épargné une arrivée précoce des moustiques -zanzare en italien-.  Mais cette météo qui les a tenus à l'écart pendant une plus longue période les a aussi affamés. Et ce sont vigoureux et très nombreux qu'ils ont fait leur apparition.  A vos armes?pour s'en protéger

photo Lepetitjournal.com

Le moustique milanais
Tout d'abord une petite étude de l'assaillant : parmi les très nombreuses espèces de moustiques, qui seront présentes en nombre important en juillet, le moustique tigre (Aedes albopictus) bien connu en Lombardie est déjà là. Il se reconnaît par son apparence caractéristique : de petite taille, noir tacheté de blanc, il est très résistant et doté de qualités physiques importantes, une très faible quantité d'eau stagnante lui suffit pour pondre ses ?ufs. Mais cette année, les instituts de recherche prévoient également pour l'été 2010 la présence du ?Aedes aegypti', capable de transmettre la fièvre jaune. Il est de taille réduite 5 mm environ, de couleur noire et porte sur les pattes de petites taches blanches et un dessin en forme de lyre sur le thorax. Les ?ufs éclosent en général à partir d'avril-mai et les moustiques apparaissent sept jours plus tard. Ils vivent quinze jours à deux mois. La femelle moustique qui seule pique repère sa cible grâce au dioxyde de carbone et d'acides gras et aux relents ammoniaqués, émis par la respiration de la peau. Plus vous avez tendance à transpirer, plus vous risquez de les attirer.

photo Lepetitjournal.com

Plantes, barrières mécaniques, ou produits chimiques?

Si ces insectes vous démangent et vous dérangent, plusieurs armes plus ou moins violentes ou radicales sont disponibles pour les combattre : plantes pour les éloigner, barrières mécaniques pour leur interdire un accès, ou produits chimiques pour les éliminer :

- La citronnelle, l'eucalyptus citron, ou encore d'autres plantes détenant une odeur citronnée comme le thym citron, le basilic citron?les moustiques n'apprécient guerre. D'autres plantes comme le géranium, la lavande aspic, les pieds de tomate? éloigneront aussi les moustiques.
- Inoffensive également, la traditionnelle moustiquaire ?sans trous- fera barrage aux insectes.
- Plus radicale est la tapette manuelle voire électrique, qui ne laisse aucune chance aux moustiques si l'on sait s'en servir.
- Enfin, plus chimiques, les produits à base de DEET, agents répulsifs se révèlent efficaces pour tuer les moustiques. Attention aux dangers lies à leur utilisation, notamment pour les femmes enceintes, les enfants, et à ne pas l'appliquer sur les lèvres, les muqueuses?
- Votre façon de vous vêtir joue un grand rôle également, puisque plus le corps est couvert, moins le moustique a de chances de vous piquer. A éviter également le parfum, le rouge à lèvres et autre appât sucré, qu'il apprécie particulièrement.

L'affaire de tous
La mairie de Milan ne reste pas insensible à cette invasion d'insectes, et un plan d'action est conçu annuellement pour le bien du citoyen. Cette année, 280.000 euros de plus que l'année dernière seront consacrés à la lutte contre les moustiques, soit 12% d'augmentation, dans une action initiée en mars pour s'achever en automne. Au programme : désinfection des édifices publiques, des cimetières, des écoles et des centres d'activités d'été, dans les espaces verts. Des vols effectués par hélicoptère sont également prévus pour traiter les grandes rizières environnantes à Milan. Et la ville de Milan compte bien évidemment sur le comportement de ses administrés pour prendre les bonnes habitudes afin de ne pas favoriser la multiplication de ces insectes : toutes les actions visant à éliminer, à ne pas laisser se former des réserves d'eau stagnante, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur des habitations.

Et si rien n'y fait? Vous pouvez encore vous en remettre aux bons vieux remèdes de grand-mère : appliquez un peu de vinaigre dilué sur l'endroit piqué ou une compresse de jus de citron, ou encore une rondelle d'oignon posée sur la piqure.

Nathalie Lasserre (www.lepetitjournal.com - Milan)  lundi 28 juin 2010

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

SOCIÉTÉ

Jérôme Fourquet s'alarme de la déconstruction de la société

Jérôme Fourquet -directeur de département à l'IFOP- présente une analyse de la société française au premier anniversaire de la crise des gilets jaunes, dans son dernier livre "L'Archipel français".

Sur le même sujet