Vendredi 17 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Baisse du chômage en Europe, grâce à l’Italie ?

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 12/02/2018 à 22:51 | Mis à jour le 13/02/2018 à 11:27
Photo : Creative Commons
chômage italie

Entre décembre 2016 et décembre 2017, le nombre des sans-emploi a baissé de 2 millions dans la zone euro. Cela, principalement grâce à l’Italie, mais aussi à la France.


Plus de 236 millions de citoyens européens, un niveau record, possédaient un emploi à fin septembre 2017. Autrement dit, le nombre de travailleurs augmente (+1,7% sur le seul dernier trimestre 2017), celui des sans-emploi diminue dans la zone euro. Et l’Italie apparaît bien comme un pays leader dans la reprise de l’Europe, selon le dernier rapport trimestriel sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe. Plus de la moitié de la diminution du nombre de chômeurs au sein de l’Union européenne a été rendue possible « grâce à la flexion dans 4 pays : l’Espagne (460.000), l’Italie (270.000), la France (200.000) et la Pologne (190.000) », selon l’analyse de la Commission européenne. Dans la péninsule, les bons résultats sont notamment dus aux progrès concernant le chômage des jeunes, qui reste malgré tout l’un des plus préoccupants d’Europe.

Des améliorations insuffisantes

Si les mesures entreprises par l’Italie signent des « progrès importants », elles demeurent insuffisantes. Le taux de chômage des jeunes a bien diminué entre décembre 2016 et décembre 2017 de 6,9 points. Si personne n’a fait mieux en Europe, l’Italie maintient sa 3ème place sur le podium européen pour le nombre de jeunes de moins de 25 ans sans emploi, avec 32,2% du total de cette tranche de la population, derrière la Grèce (40,8%) et l’Espagne (36,8%).
La péninsule arrive également 3ème, toujours après la Grèce et l’Espagne, pour le chômage de longue durée, celui qui dure entre 12 et 24 mois.
Autre point noir : l’Italie se voit pointée du doigt pour cette part de la population (11,4%), en âge de travailler, mais qui ne cherche même pas d’emploi.

Revenu des ménages à la traine

Si le rapport de la Commission européenne note une amélioration de la situation financière des ménages de la zone euro, avec un taux de croissance d’environ 1,5%, principalement du fait de la hausse des revenus du travail, ce n’est pas le cas pour l’Italie. Contrairement à la plupart des pays européens, le revenu brut des ménages italiens reste toujours inférieur au niveau de 2008, année du début de la crise.

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 CommentairesRéagir