Jeudi 18 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

NOUVELLEMENT ARRIVES A MILAN- Vos premières impressions

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 19/09/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 14:08

 

A l'occasion de la journée des associations de l'école française, nous avons pour tradition de faire un petit radiotrottoir auprès des mamans fraichement installées. Les premières impressions d'une arrivée, bonnes ou mauvaises, sont souvent amusantes. Qui sont-elles ? D'où viennent-elles ? Comment se passe le premier contact avec les Milanais ? L'installation se passe-t-elle bien ? Des anecdotes ?

 

Gwenaele est étonnée de la hauteur de talon des Italiennes !
Arrivée cet été en provenance de Savoie, Gwenaele retrouve une proximité de culture dans la familiarité des taliens. Elle apprécie le milieu de l'école qui est très favorisé et fort appréciable pour les enfants. Par contre, Milan est rempli de travaux, c'est une ville tout en chantier. Heureusement on y circule très facilement. "Je suis très impressionnée de la hauteur de talon des italiennes! Bizarrement, moi qui cuisinais toujours des pâtes en France, je ne sais pas pourquoi mais depuis 2 mois je n'ai jamais fais autant de steak-frites ?" a-t-elle indiqué
PHOTO.LPJ.Mhb.Gwenaele

Anne - "je suis clandestine à Milan !"
- "C'est notre première expatriation, nous venons d'Angers. Avant de passer la frontière, dans les Alpes, incroyablement, j'ai oublié mon sac à la station service ! Trop tard pour faire demi-tour, nous leur avons demandé de nous l'envoyer par poste. Cela fait 3 semaines que mon sac erre dans les postes italiennes, sans arriver à destination. Avec tous les papiers de la famille à l'intérieur, cela devient très gênant. Je ne peux faire aucune inscription sans papier, je suis comme une inconnue, qui n'existe pas réellement. Ce doit être un signe, je n'ai peut être pas envie de venir ?"
"Heureusement, l'accueil des italiens est chaleureux. Je suis étonnée de ne trouver que de l'huile d'olive dans les magasins et tout est vendu en petite quantité. Pas pratique pour une grande famille. J'ai remarqué que, en tête de gondole, il y a plus d'aliments pour chien que de confiseries pour enfants, Il y a plus de chiens que d'enfants ici ?" PHOTO.LPJ.Mhb.Anne


Syrine - "quelle pression sur l'habillement !"
"Nous sommes canadiens et venons de passer 5 ans en France, en Savoie. L'installation cet été a été plutôt sympa et nous sommes ravis d'avoir découvert autant de piscines et de parc dans la ville, pratique pour les petits. Mon approche des Milanais ? Je les trouve réservés, positifs, chaleureux et en même temps caractériels par leur cotés bruyants.
La nouveauté pour moi, j'ai tout de suite ressenti une grande pression sur l'habillement. Je dois avoir la paire de Hogan (ah, c'est des chaussures ?), le sac Prada et la Rolex
!"
PHOTO.LPJ.Mhb. Syrine


Christelle ? "nous habitons dans une pizza !"
Déjà installée depuis une petite année à Milan, Christelle n'est plus une nouvelle arrivée. Mais ses impressions après ces quelques mois restent d'actualité.
- "Nous venons de Lausanne, d'une maison surplombant le lac Léman, un petit coin de paradis et nous nous sommes retrouvés dans un immeuble rond à Milan. Où, il suffit de mettre une nouvelle cloison pour faire une nouvelle pièce, comme des parts de pizza. Une façon amusante d'expliquer aux enfants ce changement."
- "La population est sympathique mais difficile d'accès, j'ai du mal à pratiquer mes cours d'italiens au quotidien et me demande si je dois continuer?" PHOTO.LPJ.Mhb.christelle


Et les lycéens du lycée Stendhal?
La journée des associations fut également l'occasion d'une rencontre avec les étudiants du lycée Stendhal. Et ce qui en ressort principalement, c'est la qualité de vie à l'intérieur de l'école et la richesse culturelle issue de ce mélange franco-italien.  Seul petit reproche pour Antonin, élève de terminale ES, "le faible nombre de lycéens dans l'établissement qui limite les possibilités de rencontre avec d'autres étudiants". "Au contraire, cela nous permet de tisser des amitiés plus fortes", rétorque Quentin, lui aussi en terminale, mais en section S. Si la plupart d'entre eux projettent de rentrer en France pour la poursuite de leurs études universitaires, Julie, élève de première L, compte bien rester en Italie. "Le pays, la langue, la culture, tout me plait ici", nous raconte-t-elle. Mais la vraie raison de ce choix est qu'elle ne veut pas se séparer de son ami italien, lui aussi étudiant au lycée français. Un choix souvent primé par de nombreux français et françaises.
photo.lpj.mhb.lycée.stendhal

Pour tous, on retrouve un bon accueil des Milanais, les enfants aiment l'école française et une arrivée en été promet plein de chaleur?et de moustiques. Milan ressort comme une ville bruyante par ses nombreux chantiers à travers la ville. Ils sont agréablement surpris de la facilité de circuler et découvre qu'ici, l'habillement c'est important !
Alors, on leur souhaite à tous une bonne intégration et Benvenuto a Milano !

MhBonnette (www.lepetitjournal.com/milan) lundi 19 septembre 2011

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
INSOLITE

Ils risquent la peine de mort en Thaïlande pour leur maison flottante

Un couple américano-thaïlandais en quête de liberté a fait construire une maison au large des côtés sans autorisation. La marine thaïlandaise les poursuit pour menaces contre l'indépendance du royaume

Sur le même sujet