Jeudi 22 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La révolte inexpliquée contre les sacs en plastique en Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 08/01/2018 à 23:15 | Mis à jour le 15/01/2018 à 21:18
Photo : Les sacs en plastique emballant les fruits et légumes sont désormais payants en Italie
sacs-plastiques-biodégradables-italie

Vous l’aurez remarqué, les sacs en plastique servant pour les fruits et légumes ont changé chez les commerçants italiens depuis le 1er janvier. Ces derniers sont en effet désormais obligés de fournir des sachets en plastique biodégradable et payants. Fini les sacs en plastique gratuits donc. Une décision qui a déclenché la colère – souvent surréaliste - de nombreux consommateurs et qui a enflammé des débats farfelus sur les réseaux sociaux.

Les Italiens commencent ainsi l’année énervés entre la guerre de la mozzarella, la hausse du prix du ticket de transports en commun à Milan et l’entrée en vigueur du sac biodégradable payant étendu aux fruits et légumes. Si le prix se veut minime – de 1 à 3 centimes pièce, selon le quotidien la Repubblica, soit 4 à 6 euros estimés par an par famille italienne – de nombreux consommateurs dénoncent une taxe occulte, voire un complot.

sacchetti biodegradabili twitter


Pour autant, il ne s’agit pas d’une taxe, le gouvernement ne touchera donc aucun centime d’euro. Par ailleurs, campagne des élections législatives oblige, la question s’est trouvée politisée : le gouvernement s’est trouvé accusé de vouloir favoriser une entreprise leader sur le marché, dirigée par une amie proche de Matteo Renzi. L’ancien Premier Ministre italien n’a pas manqué de moquer ce qui est jugé comme une « fake news », d’autant que l’entreprise en question est loin d’être la seule en Italie à commercialiser ce type de sacs, précise-t-il.

Directive européenne

Le gouvernement a ainsi rappelé que le décret s’inscrit dans la lignée de l’accord de Paris et de la directive européenne 2015/720 qui encourage à diminuer la consommation de plastique en vue de protéger l’environnement.
Si cette directive n’impose aucune obligation, la France et l’Italie résultent comme les deux seuls pays européens à avoir instauré l’interdiction de ces sacs en plastique ultralégers emballant les produits alimentaires en vrac.
Précisons par ailleurs que les consommateurs ont toujours payé les emballages de ces produits, intégrés dans les prix de ces derniers. Reste que depuis le 1er janvier 2018, les prix sont distingués sur le ticket de caisse pour favoriser une prise de conscience.

Quelques 800.000 tonnes de sacs plastiques sont utilisées en Europe, avec une durée d’utilisation réduite à quelques minutes uniquement.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 CommentairesRéagir

Actualités

SOCIÉTÉ

La Tattoo mania investit le corps des Italiens

On ne parle plus de phénomène de mode tant la pratique du tatouage connaît un véritable raz-de-marée. A l’occasion de la Tattoo Convention de Milan, analyse de la passion des Italiens pour cet art.