Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Fête de la Mi-Automne… Les Chinois célèbrent la lune !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 23/09/2018 à 21:15 | Mis à jour le 24/09/2018 à 11:05
Photo : Fête de la Mi-Automne - Gâteau de lune
mi-automne-mid-autumn-festival-chine-shanghai

Tous les ans, au quinzième jour du huitième mois lunaire, est célébrée la fête de la mi-automne ou fête de la lune. Ce jour-là, la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, ce qui symbolise l'unité de la famille et le rassemblement. Cette année le festival a lieu aujourd'hui 24 septembre, nous vous donnons tous les renseignements indispensables pour profiter pleinement de cette belle période automnale.

 

Origines et rituels

La fête de la mi-automne représente l'un des deux plus importants congés du calendrier chinois. On s'accorde en général pour y voir la synthèse d'un ancien culte lunaire et d'une fête agricole, célébration des récoltes de l'année accompagnée d'un festin. La tradition, vieille de plusieurs millénaires veut que les familles chinoises se réunissent autour d'un même repas. Au cours de ce repas, on partage, entre autres, un poisson entier, accompagné de crêpes bo bing, dont la forme rappelle celle de la Lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent dans leur quartier ou dans les parcs publics pour admirer la pleine lune, tout en dégustant des fruits et des gâteaux de lune, les fameux yuebing. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.

 

La légende de Chang'e

Il y a fort longtemps, la Terre avait 10 soleils. C'était bien trop pour chauffer la planète et très vite, les soleils firent bouillir l'eau des mers, asséchèrent les terres, rendant le peuple affamé. Les hommes supplièrent alors Hou Yi, archer émérite, de les aider. Celui-ci réussit à décrocher neuf des dix soleils à l'aide de son arc, en laissant un seul, celui qui nous éclaire encore aujourd'hui.

Cependant, devenu roi Hou Yi se comporta en tyran. Voulant obtenir l'immortalité, il alla subtiliser l'élixir de longue vie. Mais sa femme Chang'e, voulant épargner au peuple ces souffrances, s'empara de la fiole et but elle-même le breuvage. Son corps, devenu léger, flotta jusqu'à la lune. Hou Yi, bien que furieux, était très amoureux de sa femme et décida de ne pas décrocher la lune avec l'une de ses flèches, épargnant ainsi son épouse. Ainsi naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis plusieurs année, la fête a pris une tournure commerciale, des produits évoquant la forme ronde de la lune sont vendus à tous les coins de rue. Les gâteaux de Lune sont incontournables pendant le festival. On en trouve partout : centres commerciaux, boutiques spécialisées, grands hôtels. De nombreux spectacles de danse, de musique ou de dragons chinois sont aussi organisés pour l'occasion Et maintenant, voici les endroits incontournables pour profiter du festival.

 

Où célébrer le festival de façon traditionnelle

A l'époque, la tradition était de boire de l'alcool sous les arbustes qui garnissent les parcs. Beaucoup de personnes âgées veulent que cette tradition perdure et investissent les parcs de la ville.

Le Yuyuan Garden est éclairé par des lanternes suspendues aux vieux bâtiments traditionnels durant le festival. Passez un moment magique en sirotant un thé dans l'une des jolies maisons de thé en famille ou entre amis.

 

Version branchée ou familiale

Le Bund est probablement l'endroit le plus branché pour célébrer le mid-autumn festival. Son atmosphère paisible et les nombreuses terrasses qui l'entourent vous permettront de pouvoir profiter de la pleine lune le mieux possible (après 22h,  quand les lumières sont éteintes). Profitez aussi des innombrables tours de Shanghai pour boire un verre et bénéficier d'une vue imprenable sur la nuit étoilée.

Sheshan est un des endroits les plus populaires pour les familles qui aiment passer un moment de la journée à Happy valley puis, une fois la nuit tombée regarder la lune au bord du lac.

 

Origine et variété des Yuebing

Le gâteau de lune est apparu sous la dynastie Tang, mais n'est devenu vraiment populaire que plus tard. On raconte que lorsque les Mongols étaient au pouvoir, les anciens gouvernants Sung ont fomenté une rébellion pour les renverser. A l'approche de la fête de la mi-automne, ils auraient caché le plan d'attaque dans les gâteaux de lune. La rébellion fut un succès et donna naissance à la dynastie Ming, et la légende des gâteaux de la rébellion a fait perdurer l'attachement à cette pâtisserie parfois un peu étouffante !

Le gâteau de lune est constitué d'une farce, qui peut être sucrée (pâte de haricots rouges, pâte de sésame, fruits secs) ou salée (jaune d'oeuf, viande séchée). Certaines régions utilisent une farce parfumée au thé, comme à Putuoshan avec le "thé du Bouddha", ou bien l'agrémentent de fruits locaux : dans le sud, on peut trouver des yuebing à la noix de coco ou aux graines de lotus. L'enveloppe extérieure est le plus souvent de forme ronde, en pâte sucrée, et parfois sous forme de pâte feuilletée comme à Xuzhou. Bref, il y a autant de gâteaux de Lune que de régions, aussi profitez de l'occasion pour en faire une sélection parmi les milliers qui envahissent les étals des pâtisseries, les rayons des grandes surfaces, les marchés, les cafés, restaurants ou hôtels bien sûr !

Pour les plus élaborés (et les plus chers), le nom de la pâtisserie peut-être écrit sur le dessus, et certains Chinois sont prêts à mettre le prix pour offrir de luxueux coffrets aussi bien aux membres de leurs famille qu'aux partenaires en affaires.

 

La douce odeur des osmanthus 

L'automne en Chine, c'est aussi la pleine saison des osmanthus, ces petits arbres aux fleurs jaunes-orangées embaumant l'air de senteur d'abricot et de pêche. Profiter de vos balades pour en respirer le parfum (au (Guilin Gongyuan par exemple). Les Chinois utilisent ces fleurs dans des thés, tisanes et plats de saisons, notamment les fameuses racines de lotus confites au riz gluant et au miel d'osmanthus et un petit gâteau shanghaien en forme de diamant, composé de farine de riz gluant et de sauce aux osmanthus doux.... Vous pourrez également goûter au vin d'osmanthus qui est produit chaque année dans la région de Suzhou, l'accompagnement idéal d'un repas de crabe poilu de Yangcheng.

Saison des osmanthus

 

Le crabe poilu de Yangcheng a la côte !

Vous avez dû constater que dans les rues de Shanghai, les stands de crabes sont revenus. C'est le moment de l'année idéal pour déguster un bon plat de crabe poilu cuit à la vapeur. Espèce considérée comme invasive en France, les Chinois rafollent de leur chair crémeuse et douce et peuvent en acheter à des prix effarants ! En 2009, un homme d'affaires chinois aurait dépensé près de 130 000 € pour 11 paires de crabes poilus du lac Yangcheng... Le prix du crabe est d'ailleurs considéré par certains économistes chinois comme indicateur de la croissance, le Hairy Crab Indicator. Au vu de la forte demande, comme toujours en Chine, vous trouverez surtout des crabes venant du lac Tai, Gucheng, ou parfois même de plus loin en Chine. Attention au contrefaçon !

 

GD, AL, EP (rediffusion)

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SPORT

SPORT - En selle au Beijing Oriental Equestrian Club

Depuis 2007, ce club équestre dans la campagne de Shunyi, est la propriété de M. Feng, ex-militaire d’une cinquantaine d’années, mais offre les services experts de tout un staff français.