Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SOCIETE - Conduire à la mexicaine, c’est tout un art !

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 25/01/2006 à 00:01 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:00
 

Si vous n'avez pas encore pris le volant à Mexico, les conseils qui suivent vous permettront d'atténuer votre surprise au moment de vous lancer dans ces rues agitées. Si vous êtes au contraire un habitué, certaines situations sentiront le vécu !

En voiture Simone ! (Photo : LPJ ? VD)

Les Mexicains qui ont voyagéen Europe et ont une vision objective de la conduite dans leur pays, admettent que Mexico dispute à Naples le titre d'endroit où la conduite est la plus chaotique. Adapter sa conduite aux "règles"implicites du D.F., c'est presque une question de survie !

Conseil 1.- Ayez à l´esprit que la grande majoritédes Mexicains n'apprennent pas àconduire dans une auto-école. Lorsqu'ils possèdent une voiture, ils vont àla Trésorerie pour acheter leur licencia de conducir (pour moins de 400 pesos) munis simplement d'une pièce d'identité, d'un justificatif de domicile et d'un certificat médical attestant de leur capacitéàconduire.

Conseil 2.- Ne pensez pas qu'il y ait de limites de vitesse qui soient respectées dans Mexico. Bien qu'il en existe, elles sont très peu suivies. Il n'y a pas de réelle volontéde contrôle de la part des policiers (les policías de transito ou policías federales).

Conseil 3.- Les Mexicains utilisent leur téléphone mobile en conduisant, mais une loi est en cours de préparation pour en interdire l'utilisation.

Conseil 4.- Ne vous offusquez pas si on vous klaxonne bruyamment pour tout et n'importe quoi. C'est presque culturel d'utiliser son klaxon pour montrer qu'on n'est pas content et cela ne choque personne. Après, vous choissez de rentrer ou non dans le jeu?

Conseil 5.- Soyez vigilant, si vous êtes derrière une voiture avant un croisement. Son conducteur peut décider de tourner à gauche ou à droite sans mettre son clignotant. Il en est de même pour les changements de voie. En règle générale, très peu de Mexicains utilisent les feux de direction, qui sont presque décoratifs.

Conseil 6.- Si vous êtes engagé dans un rond-point, ne pensez pas que, comme en Europe, vous êtes prioritaire. Les voitures qui entreront plus ou moins rapidement sur le rond-point ne se soucieront peu ou pas des véhicules y étant déjà.

Conseil 7.- Si vous arrivez à un croisement ne pensez que si vous avez la priorité les conducteurs qui doivent vous la céder le feront nécessairement.

Conseil 8.- Ne prenez pas exemple sur les conducteurs dont circuler est le métier: les chauffeurs de taxis, de bus et de camions. Ils sont souvent ceux qui s'appliquent à ne respecter que le moins de règles de conduite possibles !

Conseil 9.- C'est un film de fiction mais l'histoire de Fast and Furious, dont le décor de fond sont des courses illégales de voitures en nocturne, a étéinspirée par une partie de la population mexicaine des Etats-Unis, "aficionada"de voitures et de vitesse. Ce goût de la vitesse et des autos rutilantes peut se rencontrer parfois dans les rues de Mexico.

Conseil 10.- Moins de 25 % de conducteurs observés dans le Districto Federal utilisent leur ceinture de sécurité. Ceci est admis et tolérépar la police. Il en est de même pour le port du casque sur les deux-roues.
Bonne route !

Vincent DONVAL. (www.lepetitjournal.com/mexico) 25 janvier 2006

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

EXPATRIATION

VOTRE AVIS - Partagez votre vision et expérience du «choc» culturel !

Quelles comportements et habitudes de votre pays d’accueil vous ont surpris (que ce soit agréablement ou négativement) ? Avez-vous dû modifier les vôtres pour vous insérer professionnellement ?

Sur le même sujet