Vendredi 18 septembre 2020

PORTRAIT – J.P. Cantegrit, président de la CFE

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 08/11/2007 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:20
Le Sénateur JP Cantegrit, Président de la Caisse des Français de l'Etranger, est à Mexico pendant deux jours pour une réunion du bureau du conseil d'administration de la CFE

LPJ - Monsieur le sénateur, pouvez-nous rappeler le statut et le rôle de la CFE ?
JPC - En 1978, une première expérience a été tentée : la Caisse des Expatriés. Cette caisse est devenue autonome en 1985, se transformant en la CFE, qui fait donc partie du paysage des caisses de sécurité sociale françaises. Son originalité est qu'elle est fondée sur une démarche volontaire, et non obligatoire comme en France, afin de s'adapter aux lois des quelques 200 pays d'expatriation des Français.
Concrètement, la CFE assure deux types de couverture pour ses bénéficiaires : une assurance maladie ? maternité d'une part, une assurance pour les accidents du travail et maladies professionnelles de l'autre. Enfin, nous gérons, pour le compte de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse le système de retraite des français expatriés.

LPJ ? Qui sont les membres du conseil d'administration et comment sont-ils élus ?
JPC ? Le CA compte 18 membres qui représentent les Français de l'étranger. Comme nous ne pouvons opérer d'élection à l'échelle de la planète, nous avons un collège de grands électeurs : l'Assemblée de Français de l'Etranger. L'AFE, élue au suffrage universel direct dans chaque partie du monde où résident des Français expatriés, élit en son sein 18 membres. Siègent à leurs côtés deux membres du patronat français, un détaché de la mutualité française, ainsi que les ministères de tutelle concernés : les affaire sociales, le budget, et le ministères des Affaires étrangères.

LPJ ? Pourquoi Mexico, grande première dans l'histoire de la CFE ?
JPC - Pour la deuxième fois, le bureau du CA de la CFE va se tenir hors de France. Habituellement, nous nous réunissons à notre siège social de Rubelles (77) à côté de Melun, ou à Paris. Il y a quatre ans, au Maroc (premier pays en nombre d'expatriés affiliés à la CFE), nous avions tenté notre première expérience. Nous devions venir ensuite sur le continent américain, et c'est finalement Mexico qui a été choisi pour son très grand nombre d'adhérents. Nous verrons si bientôt, une troisième réunion se tiendra en Chine. Mais restons à Mexico : hier, à la chancellerie de l'ambassade, nous avons pu nous réunir et préparer notre assemblée plénière de décembre, et proposer le soir au lycée français une réunion d'information sur la CFE, qui fut un succès.

LPJ - Quelles nouveautés en 2008 ?
JPC ? Si, comme nous l'espérons, une loi est votée d'ici quelques semaines à l'Assemblée Nationale, et au Sénat alors nous pourrons proposer une septième baisse consécutive de nos cotisations ! Par souci d'équité, nous avons aussi demandé que l'Etat augmente sa participation dans la cotisation des revenus les plus faibles d'un tiers à 50%. Notre système est déjà établi en quatre tranches, en fonction du revenu du ménage. Le nombre d'adhérents augmente chaque année de 7 à 8%, et les comptes sont équilibrés. J'ai toujours été réélu sénateur des Français de l'étranger depuis 1977, ainsi qu'à la présidence de la CFE depuis 1985.
L'avenir, les défis, ce sont les partenariats avec les hôpitaux étrangers : nous aimerions qu'à l'image des possesseurs de carte vitale en France, les expatriés français puissent ne pas avoir à avancer les frais d'hospitalisation, hors part résiduelle, évidemment. L'opération est déjà viable en Afrique, où plusieurs hôpitaux ont collaboré à ce projet de tiers payant. Sur le continent américain, juridiquement et d'un point de vue comptable, l'affiliation d'hôpitaux conventionnés est très difficile. A noter que le Guatemala, un des pays les moins peuplés du monde en expatriés français, fait aujourd'hui figure de pionnier américain, grâce à un médecin francophile sur place qui a tout fait pour mener à terme le projet !
Propos recueillis par David ROBERT. (www.lepetitijournal.com ? Mexico) jeudi 8 novembre 2007
Liens, infos : www.cfe.fr

N.B. La Délégation de la CFE se compose
  • de Mr Guy SAVERY, Premier Vice Président
  • de Mr Michel TOUVEREY, Directeur de la CFE
  • de Mr Jean GOURMOND, Agent Comptable
  • de Mr Philippe Le MENER, Sous Directeur
  • de Melle Sabine EWERT, Secrétaire du Conseil d'Administration
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

HISTOIRE

El Día de la Independencia ou Grito de Dolores au Mexique

L'indépendance du Mexique est célébrée chaque année le 16 septembre pour commémorer le début de la guerre d'indépendance en 1810. C'est l'une des fêtes les plus importantes de l'année dans le pays.

Actualités

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Sur le même sujet