Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

OURAGAN – La tempête Franklin requalifiée

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 10/08/2017 à 14:13 | Mis à jour le 07/01/2018 à 07:57

Hier, la tempête tropicale appelée « Franklin » qui s'abat au-dessus du Golfe du Mexique a été requalifiée en ouragan de catégorie 1. Une évolution qui oblige les autorités mexicaines à prendre des mesures préventives avant que la tempête ne frappe les zones côtières.

Franklin est le premier ouragan de cette année 2017 dans l'océan Atlantique. Selon le dernier rapport du Centre national des ouragans basé en Floride, l'ouragan se situait, à 21h, heure locale, à 170 kilomètres au Nord-Est du port de Veracruz, dans l'Est du Mexique. Une tempête puissante, qui se déplaçait à 20 km/h avec des vents atteignant parfois les 120 km/h. Après avoir traversé la péninsule du Yutacan, l'ouragan a atteint mardi les eaux du Golfe du Mexique, accompagné de fortes pluies, mais heureusement il n'a ni fait de dégâts ni de victimes sur les stations balnéaires des Caraïbes. Néanmoins, en constatant l'évolution du statut de la tempête, les autorités mexicaines craignent que Franklin touche le littoral entre les villes de Tuxpan et Veracruz, en provoquant notamment des vagues de huit mètres de hauteur.

Face à la menace réelle et de plus en plus proche, les écoles ont été fermées et les activités touristiques suspendues à Veracruz, la ville la plus ciblée par l'ouragan. D'autant plus que l'agglomération de Veracruz est massivement peuplée, 90 communes entourent la ville, soit une population de deux millions personnes située dans la zone périphérique. Un autre aspect inquiète les autorités, si des pluies torrentielles devraient suivre l'ouragan Franklin, d'autres conséquences dramatiques pourraient se produire.

L'intensité de la tempête pourrait effectivement provoquer des glissements de terrains (phénomène géologique où une masse de terre descend une pente) qui seraient préjudiciables pour l'environnement mais surtout extrêmement dangereux pour les habitants. Rien qu'en Chine hier, un glissement de terrain dans la province de Sichuan a causé la mort de 24 personnes. Face à l'ampleur du danger, les autorités tentent d'anticiper au maximum l'événement naturel afin de minimiser les dégâts.

Le coordinateur national de la Protection civile, Luis Felipe Puente, a indiqué ce matin que plus de trois milles abris temporaires ont déjà été prévus dans les Etats de Puebla et d'Hidalgo, tous deux voisins de la ville principalement menacée, Veracruz.

Vincent VILLEMER  www.lepetitjournal.com/Mexico  Jeudi 10 Août 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques

Le ronronnement des filtres à aquariums trouble la quiétude du monastère: plusieurs heures par jour, des religieuses mexicaines interrompent leurs prières pour prendre soin de leur élevage d'achoques

Sur le même sujet