Dimanche 16 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ECONOMIE - Le taux de chômage le plus élevé depuis 13 ans

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 01/10/2009 à 01:00 | Mis à jour le 04/02/2010 à 19:32

Alors qu'en janvier 2009, le taux de chômage s'élevait à 5% de la population active au Mexique, en août, il s'établissait à 6, 28%. Une situation inédite ces 13 dernières années, le taux reste cependant relativement bas par rapport au reste des pays de l'OCDE

(Photo: istockphoto/cha2401)
L'augmentation de ce taux par rapport à juillet (6,12%) serait dûe à la présence des étudiants pendant la période de vacances mais aussi dûe au fait qu'un grand nombre de femmes sont entrées sur le marché du travail pour y chercher un emploi. Cependant, l'augmentation du taux de chômage s'inscrit dans la durée depuis septembre 2008. Les analystes s'accordent à dire que les principales causes sont dûes aux répercussions de la crise économique mondiale, mais aussi dûes à l'impact du virus H1N1 sur le commerce et le tourisme.

Malgré ces chiffres, le Secrétariat du Travail et de la Prévision Sociale (STPS) a déclaré que le taux de chômage du Mexique était l'un des plus bas en comparaison des pays ayant le même développement que lui comme le Brésil, le Chili ou encore l'Argentine. Cela n'est pas forcément le signe d'une "bonne santé"du système dans la mesure où l'économie informelle, et les emplois qui la soutiennent, occupe une place importante au Mexique.
Selon les chiffres officiels, 42.9% des personnes ocuppées l'ont été dans le service (conseil, assurance, enseignement, associations, tourisme), 20.1% dans le secteur du commerce, 23.5% dans l'industrie et 13.5% dans les activités primaires.

Les personnes les plus touchées
Paradoxalement, les personnes qui ont fait le moins d'études ont le taux de chômage le plus bas alors que les personnes bénéficiant d'un niveau d'études plus élevé se confrontent à un taux de chômage plus important. Selon José Luis de la Cruz, chercheur à l'Institut Tecnologique d'Etudes Supérieures de Monterrey, en l'état actuel des choses, le taux de chômage est plus important parmi la population qui a le plus étudié et qui serait, en principe, la mieux préparée au marché du travail.
Les personnes âgées de 40 ans ou plus, sans emploi, ont beaucoup plus de difficultés à retrouver du travail car le gouvernement oriente ses programmes de lutte contre le chômage vers les jeunes.
Enfin les femmes demeurent plus affectées par le chômage que les hommes. Elles sont de plus en plus nombreuses à s'insérer dans la population active, et leur taux de chômage s'élève à 7, 20%.

Le taux de chômage de tous les pays de l'OCDE atteignait 8,5% en juillet. Plus haut taux depuis plus de 50 ans, il pourrait atteindre de 9,5 à 10% l'année prochaine, si l'hémorragie en perte d'emploi ne cesse pas. 15 millions d'emplois furent détruits depuis le début de la crise au niveau mondiale et il pourrait encore y avoir 10 millions d'emplois détruits l'année prochaine si se concrétise le pronostique de l'OCDE. Au Mexique, il faudrait générer une croissance économique de 5% pour de nouveau créer des emplois.

Charlotte Morvan (www.lepetitjournal.com/Mexico) jeudi 1 octobre 2009 {mxc}

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

TOP 10

10 phrases qui agacent les expatriés en vacances en France

Votre esprit est déjà aux vacances en France : la tournée des amis, les apéros qui s’éternisent, les barbecues au vert…Aucun nuage à l’horizon, si ce n’est LA réflexion qui dérange. Florilège.   

Expat Mag

Jakarta Appercu
ÉCHAPPÉE BELLE

Sulawesi - À la découverte du pays Toraja

Des paysages splendides, des rizières somptueuses, une architecture propre à la région, une population accueillante et surtout des rites funéraires uniques font du pays Toraja un endroit à découvrir.

Sur le même sujet