Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PIZZA – Marc vous invite à bord de son food truck à 480 grados!

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 25/12/2015 à 14:13 | Mis à jour le 19/12/2015 à 17:46

Tous les week-ends, dans le centre de Coyoacán, s'installe l'énorme camion orange de Marc. Avec son associée Mía, ils préparent de fines pizzas au feu de bois! Nommé 480 grados en référence à la napolitaine qui se cuit à cette température, le food truck est équipé d'un four à bois d'une tonne...

Marc et son associée Mia proposent des cuadrados à emporter. (Léa Bouhend)

Il y a quelques années, Marc est venu s'installer au Mexique dans le cadre de projets informatiques et y est resté trois ans. Il a ensuite été muté au Brésil mais ça ne lui a pas plu. «J'avais envie de faire quelque chose de nouveau. J'ai vu qu'au Mexique, il semblait plus facile qu'ailleurs de commencer quelque chose», explique le marmiton. Sans perdre de temps, il s'est formé dans deux écoles en France, a fait un stage en camion et l'aventure a commencé en janvier dernier.

Une pizza à la truffe...

Les pizzas de 480 grados sont cuites au feu de bois dans un four d'une tonne ! (Léa Bouhend)

A bord du 480 grados, deux produits sont proposés: la pizza ronde traditionnelle, et la pizza al taglio. Cette dernière est coupée en cuadrados, carrés de 10 par 10 centimètres. Les recettes changent tous les week-ends mais il y a une dominante végétarienne qui représente toujours au moins 50% de l'offre. « Cela peut paraître difficile de faire manger des légumes mais finalement, ça passe bien! » s'enthousiasme le pizzaiolo. Par exemple, la « champignons, tomates, basilic » a beaucoup de succès et les enfants en raffolent. Il y a toujours une pepperoni, « la classique! ». Mais plus original, Marc et Mía ajoutent de l'huile de truffe à certaines pizzas et celles qui plaisent particulièrement sont les pizzas mariant pommes de terre et truffe!
Les deux cuisiniers tiennent à utiliser des ingrédients de qualité et importent fromage et viande. L'esthétique semble aussi important: « Ce sont des pizzas visuelles, très graphiques », précise le gérant. Il y a eu beaucoup de travail pour arriver à une pâte fine et de qualité mais au bout de six mois, ça y est, « c'est la vraie pizza d'Italie ! ». En termes de prix, c'est tout à faire raisonnable: « Nous sommes au même prix que la chaîne Domino's mais proposons une meilleure qualité. »

Pruebas à Coyoacán le week-end ! 

Tous les week-ends donc, à partir de 13h, le camion gourmand se pose dans le centre de Coyoacán, près du marché alimentaire. Ses clients sont majoritairement des touristes, qui en revenant de la maison bleue de Frida sont tentés par une part de pizza. «Lassés d'avoir mangé des tacos pendant une semaine, ils ont envie d'une cuisine méditerranéenne» commente Marc. Les gens du quartier sont aussi de fidèles clients. Les Mexicains peuvent être durs à convaincre mais l'équipe de 480 grados a trouvé l'astuce! Ils fonctionnent avec les pruebas: quand il n'y a pas trop de monde ils font goûter, et ça marche du tonnerre ! A partir de 18h30, la livraison débute, dans le périmètre de la délégation. 

Pizzas fines pour actrices la semaine...

La semaine, les deux associés travaillent pour des entreprises, des compagnies audiovisuelles de telenovelas entre autres: «Les actrices adorent nos pizzas fines et légères!» Côté ventes, 480 grados commence aussi à développer la distribution des «al taglio» dans les salones de fiesta par exemple, et aux écoles lors des fêtes ponctuelles. C'est finalement un service de traiteur complet qui est proposé, avec desserts et boissons compris. Récemment, Marc, Mía et leurs salariés ont cuisiné pour un anniversaire en pleine nature à l'Ajusco, mais ils ont aussi vendu 180 pizzas lors d'une soirée dans les vignes ! 

Pour se faire connaître, le bouche à oreille les a bien aidés, mais ils font en plus des campagnes publicitaires sur le net qui sont plutôt efficaces.

Pour plus d'informations :

Cel : 55 6611-5525  

http://www.480grados.com/

Léa Bouhend (Lepetitjournal.com/mexico) Vendredi 25 décembre 2015 (Republication)

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

EXPATRIATION

VOTRE AVIS - Partagez votre vision et expérience du «choc» culturel !

Quelles comportements et habitudes de votre pays d’accueil vous ont surpris (que ce soit agréablement ou négativement) ? Avez-vous dû modifier les vôtres pour vous insérer professionnellement ?

Sur le même sujet