Mercredi 1 avril 2020
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PVT : Est-il encore possible de trouver un emploi ?

Par Dorian Boussol | Publié le 24/03/2020 à 09:30 | Mis à jour le 01/04/2020 à 05:58
coronavirus emploi PVT

Après les différentes annonces du gouvernement australien ce week-end. De nombreux commerces ferment  leur porte et certains employés se retrouvent en situation de chômage. Certains secteurs sont à l'arrêt, d'autres au contraire sont en plein essor. Quels sont les  emplois encore disponibles pour les titulaires d'un visa  temporaire comme le Permis Travail Vacances (PVT)?

Fermeture des établissements de nuit et des restaurants

Suite aux dernières annonces du gouvernement australien, bars, boîtes de nuit, cinémas ainsi que les restaurants sont fermés depuis lundi 23 mars à midi, pour une durée encore indéterminée. Petit à petit, les hôtels des grandes villes se vident. Le personnel travaille dans des conditions d’hygiène beaucoup plus réglementés, dans le secteur de l'hôtellerie. Il devient très compliqué voire impossible de trouver une offre d’emploi dans ce secteur.

 

Les bars et boites de nuits sont désormés fermer jusqu'a nouvel ordre en Australie.

 

Arrêt du recrutement dans la majorité des fermes

Rares sont les fermes qui recrutent encore. De nombreuses fermes préfèrent ne pas prendre de risque en recrutant de nouveaux arrivants susceptibles de contaminer certains de leurs employés. De plus certaines sociétés qui approvisionnent les fermes en cartons, outils, essences vont bientôt arrêter leurs services. Par conséquent, il sera difficile pour les fermiers d’empaqueter leurs marchandises. Si la situation ne revient pas à au normal, certains employés en fermes risques de se retrouver au chômage technique également.

 

Le secteur du bâtiment épargné

Si vous travaillez dans le domaine du bâtiment ou sur des chantiers, vous serez plutôt épargné. Tous les chantiers majeurs du pays resteront en activité. Cependant, les conditions de travail risquent de changer. Chaque entreprise devra mettre en place des règles pour limiter la propagation et améliorer l'hygiène sur les chantiers.  

 

Le secteur du batiment est pour le moment épargné du chômage technique.

 

Les grandes surfaces recrutent 

Suite aux fortes affluences de ces derniers jours, les enseignes de grande distribution recrutent du personnel en renfort. En effet, les grandes surfaces sont prises d'assaut depuis qu’un éventuel confinement en Australie a été annoncé. Plus d’une centaine de postes étaient à pourvoir ces derniers jours dans la région de Melbourne.

 

Uber eat et les employés de maison

Certains restaurants ont arrêté la vente sur place, mais continuent à vendre des plats à emporter, faisant le bonheur des livreurs à vélo de Uber eat ou Deliveroo. La demande est en pleine croissance, et les prix risquent de vite augmenter. C’est un job ouvert à tous, il suffit juste de s’inscrire sur Internet et de vous procurer un certificat au commissariat. Des offres pour devenir des employés de maison sont encore disponibles. En effet beaucoup de familles australiennes ont l’habitude d’avoir des personnes qui viennent faire le ménage chez eux. Il y a encore de nombreuses offres d’emploi dans ce domaine.

 
Besoin de votre soutien, Lepetitjournal.com Melbourne est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène actuel, la disparition des recettes publicitaires touche l'ensemble des médias. Si vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez désormais nous offrir un café ou devenir un mécène régulier. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous sera très précieuse Merci beaucoup!

Nous vous recommandons

Dorian Boussol

Dorian Boussol

Originaire de l’île de la Réunion, j'ai étudié le journalisme pendant trois ans à Toulouse. Passionné par la radio, j'ai exercé à France info, RTL. Lors de mon temps libre, j'aime pêcher et surfer.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager