Samedi 8 août 2020
Melbourne
Melbourne

Plages du Victoria : est-il encore possible de surfer?

Par Dorian Boussol | Publié le 31/03/2020 à 01:43 | Mis à jour le 01/04/2020 à 02:56
plage victoria surf

Ce dimanche, les autorités ont fermé les plages sur Bayside, Hobson Bay et la Mornington Peninsula, après que de nombreux melbourniens se soient rendus sur ces lieux ignorant les règles de sécurité liées au coronavirus. Depuis les différents councils ont précisé que les balades sur la plage, pas plus de deux personnes, la nage et la pratique du surf étaient autorisés

Plages fermées : nager, marcher, courir, surfer autorisés

La fermeture des plages de Melbourne a logiquement conduit l'État du victoria à fermer celles de la great océan road et de la Mornington Peninsula. "Nous avons pris cette mesure après l’affluence sur les plages ce week-end. Suite aux fortes chaleurs, il y avait encore de nombreux rassemblements de personnes sur certaines plages de la Surfoast et de Melbourne" explique le Premier ministre de l'État du victoria, Daniel Andrews. Il précise : "les gens pourront toujours surfer, nager, courir, et exercer une activité physique tant que des règles sociales strictes de distances entre chaque personne seront respectées."

Les 12 apôtres interdits au public

"Si vous avez comme projet de visiter la Great ocean road dans les prochains jours, nous vous le déconseillons fortement. Toutes les plages, bars et commerces seront fermés. Les 12 apôtres sont également interdits au public," a déclaré lundi matin un conseiller du comté de Corangamite aux médias locaux. Aucune durée officielle n’a été à ce jour annoncée sur la fermeture de ces plages.

 

plage apotres coronavirus

 

Les surfeurs locaux réagissent

L’organisation Surfcoast Surf Report publie une mise à jour quotidienne sur les conditions de surf sur la région de Torquay. Très écoutée par les surfeurs locaux, elle a fait passer un message de prudence : "Ce n'est pas notre rôle de dire aux gens quoi faire, mais je vous suggère de rester à la maison, pour que nous puissions vite éradiquer ce virus. Les publications au cours des prochaines semaines pourraient être stoppées et si les gens continuent à surfer. Le gouvernement pourrait juste fermer les plages complètement ce qui serait problématique pour nous tous, alors faisons cet effort ensemble." La ligue de surf du Victoria invite également tous ses adhérents à "rester chez eux et arrêter le surf pendant quelques semaines le temps que cela se calme".

 

Corona, Victoria plages

 

'Il est difficile pour nous d'arrêter notre passion"

Ce matin, malgré la fermeture du parking du mythique spot de Bells Beach, une bonne dizaine de voitures était garé aux bords des routes. Des surfeurs aguerris ont été tentés de se faire une petite session de surf. Parmi eux Dave. Avec 25 ans de surf derrière lui, il dit ne pas pouvoir s'arrêter de surfer du jour au lendemain : "Je surf ici presque tous les jours habituellement. Actuellement, je ne pratique que 2 à 3 fois par semaine. Il est vrai que la situation est grave et nous devront rester chez nous le plus possible, mais le surf est plus qu'un passe-temps pour moi, c'est un mode de vie et je pense que pour de nombreux surfeurs comme moi, il est difficile d'arrêter notre passion" explique-t-il avant d'aller à l'eau.

Nous vous recommandons

Dorian Boussol

Dorian Boussol

Originaire de l’île de la Réunion, j'ai étudié le journalisme pendant trois ans à Toulouse. Passionné par la radio, j'ai exercé à France info, RTL. Lors de mon temps libre, j'aime pêcher et surfer.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

ART

Un 'clown' australien et écolo à Montargis

Dans le cadre d'un festival d'art de rue dans la région parisienne, l'artiste australien installé en France René Brink "Shrink" a réalise un mural. Un thème environnement pour une oeuvre très urbaine.