Lundi 18 octobre 2021
TEST: 2273

PRÉNOMS - Quand le Victoria décide de bannir 46 prénoms

Par Lepetitjournal Melbourne | Publié le 05/12/2016 à 03:46 | Mis à jour le 05/12/2016 à 03:52

 Le gouvernement du Victoria a publié ce week-end une liste de 46 prénoms bannis. Cette liste s'inspire de prénoms déjà demandés par des parents ces dernières années.  À ceux qui pensent que cette mesure n'est pas une priorité, regardez-donc quels sont les prénoms interdits !  Cette liste était une nécessité !

Photo : Miguel Angel Fernández.

Depuis quelques années, les parents ne manquent pas d'imagination quand il s'agit des prénoms de leurs enfants : noms de fleurs, de marques, de points cardinaux. Et si une certaine liberté est accordée aux parents, l'état du Victoria a décidé d'interdire 46 prénoms qu'il estime offensants ou obscènes. Cette décision peut sembler abusive mais quand on connait les prénoms, on comprend pourquoi ils sont désormais interdits : plusieurs demandes de prénoms ont été réalisées  ces dernières années s'inspirant de titres de noblesse, de grades de l'armée, de positions politiques et même de personnes religieuses. Ainsi, certains enfants ont échappé à Messiah, Australia ou Justice. 

  

Voici la liste interdite : 

Admiral

Anzac

Australia

Baron

Bishop

Brigadier

Brother

Cadet

Captain

Chief

Christ

Commodore

Constable

Corporal

Dame

Duke

Emperor

Father

Feneral

God

Honour

Judge

Justice

King

Lady

Lieutenant

Lord

Madam

Majesty

Major

Messiah

Minister

Mister

Officier

Premier

 

President

Prime Minister

Prince

Princess

Queen

Saint

Satan

Seaman

Sergeant

Sir

Sister

Mais si Prime Minister est banni, il n'est pas interdit d'appeler son fils Malcolm Turnbull ou Manuel Valls, de même pour Satan, qui peut être remplacé par Diable ou Démon. Cette liste est facilement contournable. Et si ces différents titres, grades et postes sont interdits, il n'est rien dit concernant les marques : Ford Falcon ou Nike peuvent être choisis par les parents.

 Cette liste s'ajoute dans le Victoria aux 17 prénoms interdits en Australie depuis 2015, suite aux idées saugrenues de certains parents :

Bonghead

Chow Tow

D***head

G-Bang

Ikéa

iMac

Maryjuana

Medicare

Ned Kelly

Panties

Ranga

Scrotum

Sh*thead

Smelly

Snort

Thong

Virgin

Il est vrai que l'intervention de l'Etat dans le choix des prénoms pour les enfants peut sembler un peu trop paternaliste. Mais quand on voit que certains parents veulent appeler leurs enfants "Sécurité Sociale", "Ikéa" ou "Culotte", il semble indispensable que l'Etat agisse.

 

Lucie LESPINASSE, lepetitjournal.com/sydney, lundi 5 décembre 2016.

lepetitjournal.com Melbourne

Lepetitjournal Melbourne

French daily online newspaper in Melbourne , Victoria - Quotidien des Francophones de Melbourne et du Victoria.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet