CHAUFFAGE - L'Australie fait attention à l'environnement

Par Lepetitjournal Melbourne | Publié le 08/07/2016 à 05:11 | Mis à jour le 06/01/2018 à 23:29

 

Alors que les Australiens subissent de rudes températures en cet hiver 2016, la cheminée est prisée par tous. Mais celle-ci doit respecter l'environnement : les associations de chauffage et certaines entreprises font en sorte que l'utilisation de ce chauffage soit écologique.

L'Australie traverse l'un des hivers les plus froids de son histoire. En ce temps frisquet, alors que la plupart des foyers ne sont pas vraiment isolés contre d'aussi basses températures, la cheminée devient la pièce maîtresse du salon. Mais elle donne aussi une certaine responsabilité quant aux préoccupations environnementales. Alan McGreevy, directeur général de l'Association Bois de chauffage en Australie, constate ce phénomène de responsabilité lorsqu'il est contacté par la population. "Nous recevons beaucoup d'appels qui nous demandent où peut-on acheter du bois durable" relate M.McGreevy à Domain.com.

Des normes de vente mais une utilisation encore imparfaite

De nombreux commerçants vendent des cheminées qui répondent aux normes australiennes sur les émissions et l'efficacité énergétique. La législation nationale en la matière impose à tout nouvel appareil de chauffage à bois vendu en Australie, de respecter une limite de 2,5 grammes de particules par kilo de bois brûlé. L'appareil doit en outre fonctionner à une exigence d'efficacité énergétique de 55 %.

Malgré ces normes, David Baggs, directeur technique du département de l'éco-certification et vérification pour Ecospecifier Global, hésiterait à utiliser les mots "vert" et "cheminée" dans la même phrase. Les critiques concernant le chauffage domestique au bois argumentent par le fait que les poêles à bois, approuvés pour la vente, sont testés dans des conditions optimales de pratiques... ce qui ne reflète pas exactement la réalité dans les foyers du pays. "Les gens n'utilisent pas parfaitement le bois dans le cadre de l'environnement" confirme David Baggs.

Eduquer les clients

Pour résoudre ce problème, Oblica, une marque de cheminées modernes, cherche à "éduquer" ses clients sur les pratiques de la cheminée afin d'être plus écologique. "Nous devons montrer ce que nous savons à ce sujet et ce qu'il faut faire" explique Simon Guyon, directeur général d'Oblica. "Il faut essayer de promouvoir les produits respectueux de l'environnement". Simon Guyon précise certaines pratiques pour l'utilisation de bois sec non traité. Il conseille par exemple de placer des bûches espacées de quelques centimètres entre elles, pour une meilleure circulation de l'air.

L'Association Bois de chauffage de l'Australie compte environ 70 membres qui sont signataires d'un code de pratique volontaire pour les fournisseurs de bois de chauffage. Un code destiné à promouvoir une industrie durable et respectueuse de l'environnement.

 

Pierre Lépine, lepetitjournal.com/melbourne, Vendredi 8 juillet 2016

 

lepetitjournal.com Melbourne

Lepetitjournal Melbourne

French daily online newspaper in Melbourne , Victoria - Quotidien des Francophones de Melbourne et du Victoria.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Melbourne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale