Dimanche 25 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT – Romain Barberis, un curieux des îles !

Par Lepetitjournal Manille | Publié le 03/01/2017 à 20:00 | Mis à jour le 02/01/2017 à 02:08

Quinze jours après notre première rencontre avec Romain Barberis, partons à la découverte des Bamboo Islands. Apres le Café Curieux, seconde partie de notre voyage dans un univers féérique !

lepetitjournal.com/manille : Où se situe Bamboo Island ? Pourquoi ce lieu ?

Romain Barberis : Bamboo Island est situé à Coron, Palawan.

C'est évidemment l'époustouflante beauté du site naturel qui m'a d'abord séduit : des îles rocheuses et sableuses, une végétation luxuriante, des eaux turquoise et transparentes, une faune extraordinaire?

L'archipel de Coron est un véritable paradis, parfaitement préservé et tout à la fois accessible facilement depuis Manille.

Le resort a principalement développé une activité : le kitesurf dont la grosse saison s'étale de décembre à avril. Le caractère saisonnier de cette activité nous a invité à développer d'autres propositions pour nos clients : des retraites de yoga par exemple.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la construction du resort ?

Nous possédons deux îles dont la première est la résidence familiale que nous avons achetée il y a 12 ans et où se situe une très belle maison que nous avons construite.

L'autre île, qui est beaucoup plus grande, accueille le resort. Nous avons acheté le terrain progressivement. Cela a été un projet à longs termes pour des raisons financières et logistiques.

Depuis longtemps j'étais critique sur les propositions hôtelières aux Philippines, dont, pour être franc, aucune ne correspondait jamais à mes attentes. J'ai donc décidé de créer mon propre resort : un resort à mon image. Nous avons tout créé de zéro.

Je voulais m'engager dans une démarche écofriendly. Nous avons donc conçu tous les bâtiments avec du bois et du bambou. Nous venons juste de finir la construction de l'endroit dont nous avons rêvé. Cette création aura duré 5 ans. Suivant cette démarche écologique, nous avons également développé une ferme où sont cultivés des produits bios et qui alimentent notre restaurant.

Quel regard portez-vous sur le tourisme aujourd'hui aux Philippines ?

Après l'élection de Duterte, une micro psychose a gagné le tourisme haute gamme comme le tourisme backpacker.

Les tourismes semblent nous préférer aujourd'hui d'autres pays voisins, jugés plus "sûrs". L'investissement lui aussi est en attente.

L'avenir nous dira si le ?more fun in the Philippines? reprend ses droits.

La beauté de nos îles et les possibilités d'évasions exceptionnelles que nous y avons bâties auront-elles le dernier mot ? Nous voulons le croire encore.

Pour plus d'informations, cliquez ICI.

Matthieu CAMART (3ème - atelier presse online) (www.lepetitjournal.com/manille) mercredi 4 janvier 2016

logofbmanille

Lepetitjournal Manille

L'édition de Manille de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet