Mardi 22 septembre 2020
Philippines
Philippines

UE-PHILIPPINES – Vers une coopération renouvelée

Par François COUDRAY | Publié le 02/11/2017 à 21:00 | Mis à jour le 02/11/2017 à 21:00
EU-Philippines

Les tensions des relations diplomatiques entre les Philippines et l’Union européenne de ces dernières semaines semblent une nouvelle fois dépassées : les positions, raffermies, n’empêcheront pas une pleine coopération entre les deux parties.

 

Le ministre philippin des Affaires étrangères, Alan Peter Cayetano a officiellement confirmé que son gouvernement rejetterait dorénavant toutes les aides financières de l’Union européenne dans la mesure où celles-ci se trouveraient conditionnées par des contreparties imposées unilatéralement. Le ministre a déclaré de telles aides s’avéraient « dommageables ».

 

Le porte-parole de la présidence, Ernesto Abella, a confirmé ce positionnement. Tous deux ont cependant expliqué qu’il n’empêcherait en aucune manière les négociations et n’entraverait pas le commerce avec l’Union européenne.

 

Le ministre du Commerce, Ramon Lopez, avait d’ailleurs rappelé, en marge du sommet “EU-Philippines Business”, le 17 octobre dernier, que « l’ingérence de l’Union européenne dans la politique intérieure philippine » pouvait représenter un frein pour des relations commerciales, pourtant en essor (6,78 billions de dollars d’exportations philippines vers l’Union européenne en 2016).

 

L’ambassadeur de l’Union européenne aux Philippines, Franz Jessen, a, depuis, évoqué les discussions sur l’allocation d’une subvention comprise entre 55 et 100 millions d’euros pour le développement de Mindanao, et tout particulièrement pour la reconstruction de la ville de Marawi à l’issue des 5 mois de siège.

 

Le ministre philippin des Affaires étrangères, Alan Peter Cayetano a accueilli avec gratitude cette annonce dans la mesure où ces aides « ne seraient pas conditionnées et ne porteraient pas atteinte à la souveraineté philippine ».

 

Son ministère a, dans le même temps, également confirmé que le président du Conseil européen, Donald Tusk, assisterait au sommet commémoratif du 40ème anniversaire des relations ASEAN-UE, et, comme invité spécial du président Rodrigo Duterte, au déjeuner officiel des chefs d’états de l’ASEAN.

 

Le porte-parole du ministère philippin des Affaires étrangères a ajouté que le président philippin se réjouissait de pouvoir rencontrer Donald Tusk et qu’une réunion bilatérale (qui reste à confirmer) pourrait manifester officiellement la longue coopération et l’engagement réciproque des Philippines et de l’Union européenne, permettant une « clarification des tensions de ces dernières semaines ».

0 Commentaire (s)Réagir