Lundi 6 juillet 2020
Philippines
Philippines

DROGUE – Un nouveau programme d’opérations policières

Par Lepetitjournal.com aux Philippines | Publié le 08/02/2018 à 21:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 03:18
Drogue

Les réactions ne se sont pas attendre : la reprise officielle des très controversées « Oplan Tokhang » inquiète. Après un peu plus de trois mois de suspension, le programme d’opérations porte-à-porte dans le cadre de la lutte contre les drogues illégales a en effet été officiellement relancé le 29 janvier dernier et confié à nouveau à la Police nationale philippine.

 

C’est pourtant la perte progressive de confiance de la société civile pour sa police et la médiatisation d’une bavure policière (la mort de trois mineurs dans les mains de policiers en service) qui avaient conduit à l’arrêt du dispositif.

 

Un cadre légal redéfini

 

C’est pourquoi la reprise de ces opérations est très strictement encadrée par une série de nouvelles directives qui visent toutes le plus rigoureux respect des droits de l’homme et celui du droit policier.

 

Ainsi, seuls les suspects apparaissant sur une liste établie par les services de renseignement pourront être visés par ces opérations. Ces opérations sont par ailleurs dorénavant conditionnées par la présence, sur le terrain, d’un représentant de la société civile ou du clergé. Elles ne pourront avoir lieu qu’en semaine et en plein jour. L’appui de l’Unité anti-drogue devient en outre nécessaire à l’arrestation des suspects violents.

 

Quelques chiffres officiels

 

Malgré l’arrêt du dispositif, la Police nationale philippine reconnaît avoir mené 3.253 opérations anti-drogue entre le 5 décembre 2017 et le 1er février 2018 et causé la mort de 46 suspects durant des échanges de tirs.

 

2.127 opérations de ce type ont été menées à l’échelle nationale durant la semaine de relance du dispositif : aucun décès n’a été enregistré et 821 suspects se sont rendus aux autorités.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !