Dimanche 27 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Insolite : un prisonnier ressuscite à la morgue d'Oviedo

Par Vincent GARNIER | Publié le 09/01/2018 à 11:21 | Mis à jour le 17/03/2018 à 15:04
Photo : Creative Commons Alisha Vargas (flouté) https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/
prisonnier ressuscite espagne

La presse espagnole rapporte ce fait divers pas piqué des vers : un prisonnier du centre pénitenciaire "Asturies", découvert inanimé dans sa cellule le 7 janvier au matin, a été, après constat du décès par le personnel médical de l'établissement, transféré à l'Institut Médico Légal d'Oviedo pour qu'une autopsie soit réalisée sur sa personne. A la morgue, le personnel aurait eut le choc de l'année, en constatant que l'individu n'était pas décédé, et de quelle manière : depuis le sac de circonstance dans lequel le corps était emballé, des ronflements tout à fait contraires à la condition de défunt étaient émis. Procédant aux vérifications d'usage, les médecins légistes ont pu déterminer que le mort... ne l'était pas. Transféré à l'hôpital, le résucité aurait repris conscience le 8 janvier au matin. Condamné pour vol de métaux, l'individu aurait déjà été victime de crises d'épilepsie, ce qui pourrait expliquer l'état dans lequel il a été découvert par le personnel pénitencier, et la méprise de ces derniers, rapporte La Voz de Asturias.  

2 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Pao ven 16/03/2018 - 17:41

Ressusciter ou résuciter?

Répondre
Commentaire avatar

Ger mer 10/01/2018 - 15:32

Après être déclaré officiellement mort Le réhabiliter vivant l'obligerait-il à changer sa date de naissance ? Avoir été mis en péril par l'administration serait-il pertinent qu'il demande une indemnisation? Ressusciter pose certains problèmes de réintégration.......

Répondre

Actualités

Valence Appercu
POLITIQUE

Caso Gürtel – Verdict sans précédent pour les accusés et le PP

C’est la fin d’une affaire qui a terni l’image de la Comunitat Valenciana ces dernières années. La « Trama Gürtel » a connu ce jeudi matin son épilogue en distribuant plus de 350 années de prisons.

Sur le même sujet