Samedi 23 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

10 MOTS POUR… – Passer le réveillon et les fêtes de fin d'année en Espagne (et à l'espagnole)

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 17/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 17/12/2015 à 18:34

Pas toujours facile de se faire comprendre auprès des Espagnols lorsque l'on ne connait pas le vocabulaire spécifique à sa demande, ni les usages locaux, surtout si cela fait peu de temps que vous êtes en Espagne. Voici une liste de mots qui vous donneront un petit coup de pouce dans vos aventures quotidiennes.

(Free photobank © www.tOrange.us)  
Après plusieurs semaines d'intense travail, la pause hivernale est enfin arrivée. Les fêtes de fin d'année sont l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis, autour de bons repas. Pour ceux qui séjourneraient pour les fêtes en Espagne, voici un petit guide pratique pour comprendre les traditions et autres coutumes et passer les réveillons de Noël et du Nouvel an à l'espagnole :

? Le réveillon de Noël est appelé Nochebuena, il est célébré le 24 décembre, la víspera (veille) du jour de Noël. La víspera du Nouvel an, le réveillon du 31 décembre, est appelé Nochevieja.

? La Misa del Gallo est un rendez-vous incontournable pour les plus croyants. Il s'agit de la messe de Noël, célébrée la nuit du passage du 24 au 25 décembre, afin de recevoir la nativité et fêter la naissance de Jésus-Christ.

? A l'église ou à la maison, les Chrétiens installent des belenes ou pesebres, la crèche. On y trouve bien sûr la Virgen María, Jesucristo, los pastores (les bergers) et les Reyes Magos. Il est coutume de visiter des pesebres vivants.

? El árbol de Navidad (sapin de Noël), trône dans le séjour, orné de guirnaldas (guirlandes) et autres adornos (décorations).

? La tradition veut que l'on chante des villancicos durant le réveillon de Noël. Parmi les plus célèbres, on trouve "Los peces en el río", "Campanas sobre campanas", "Los Campanilleros", "Los pastores a Belén" ou encore "El niño del Tambor".

? La loterie Noël est une grande tradition des fêtes de fin d'année en Espagne. Presque tout le monde participe au sorteo (tirage) de Navidad. Les Espagnols espèrent y toucher el Gordo, le premier prix. Mais ils se contenteraient du reintegro, (qui consiste à récupérer le montant du billet, en ayant les 2 derniers chiffres du "Gordo") ou de la pedrea (lots les moins importants).

? Lors du réveillon du nouvel an, les campanadas retentiront lors des 12 coups de minuit. La tradition espagnole veut que l'on mange 12 grains de raisins à mesure que sonnent les 12 campanadas afin de s'assurer le bonheur pour l'année à venir.

? Une fois le passage à la nouvelle année effectué, que la fête commence ! Il est habituel que les invités utilisent des cotillones (cotillons), comme par exemple le matasuegra. Ne vous faites pas de fausse joie, on ne parle pas d'éliminer votre belle mère (mata = tue ; suegra = belle-mère), mais de l'accessoire de fête dans lequel on souffle afin qui dérouler un morceau de papier accompagné d'un bruit strident, la langue de belle-mère en français. Bref, des deux côtés des Pyrénées, les suegras ont bont dos !

? Après le traditionnel repas en famille de Nochevieja, les jeunes ont l'habitude de se retrouver entre amis pour faire la fête jusqu'au petit matin. Certains iront en discothèque, où l'entrée est à prix d'or cette nuit là et où l'accès au bar est difficile tant les locaux sont bondés. Dans le prix du ticket est souvent inclue la bara libre (alcool à volonté), ceci justifiant cela. Au lever du soleil, lorsque chacun s'apprête à rentrer chez soi, la tradition veut que l'on déguste des churros accompagnés de chocolat chaud avant d'aller se coucher pour se remettre de cette longue soirée souvent très arrosée.

? Superstitions : les Espagnols sont particulièrement superstitieux lors des dates spéciales comme le nouvel an ou le solstice d'été (San Juan). Pour le réveillon de Nochevieja, les croyances ne manquent pas : manger 12 grains de raisin est devenu un symbole culturel du passage à la nouvelle année en Espagne, mais il faut également étrenner des sous-vêtements rouges ce soir-là pour attirer l'amour et la prospérité. Pour attirer la fortune, il faut mettre de l'or (une bague) dans votre coupe de champagne. Enfin, ceux qui veulent s'assurer des ondes positives pour cette nouvelle année vont remplir un seau d'eau le 31 décembre afin qu'il récupère les énergies négatives, et le vider lors du passage à la nouvelle année.

¡Felices Fiestas!

Lire aussi : TRADITIONS - Les fêtes de fin d'année en Espagne, mode d'emploi

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com ? Espagne) Vendredi 18 décembre 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

IDÉE SORTIE

Vallée du Jerte: 2 millions de cerisiers en fleurs, dès mi-mars

La vallée du Jerte, en Estrémadure, célèbre tous les ans la floraison des cerisiers. Et en ce moment avec la météo douce et le soleil, les premières fleurs pointent le bout de leurs bourgeons. 

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.

Sur le même sujet