Mardi 19 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

A Londres, respirer devient de plus en plus mortel

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 05/10/2017 à 11:19 | Mis à jour le 05/10/2017 à 11:33
Photo : Adam Cowell/Shutterstock
pollution - londres - air - diesel - maire - sadiq khan - actions - mortel - maladies - danger

L’étude, basée sur les dernières données du London Atmospheric Emissions Inventory, a été révélée mercredi 4 octobre. L’air de la capitale anglaise est maintenant considéré comme dangereux pour la population. De nouveaux chiffres montrent que chaque Londonien respire un air contenant un niveau de particules toxiques bien au-dessus des normes limitées par la World Health Organisation (WHO).

7,9 millions d’habitants de la capitale, soit près de 95% de la population, vivent dans des secteurs où la limite est 50%, voire davantage, supérieure à celle tolérée par le corps humain. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a expliqué que cette exposition constante à la pollution pouvait engendrer des maladies respiratoires et cardio-vasculaires graves, notamment chez les enfants.

Il faut que les Londoniens sachent ce qu'il se passe 

La capitale anglaise est connue pour avoir le pire taux de pollution dans le Royaume-Uni. “Nous devrions avoir honte pour les jeunes générations, qui sont exposées à ces particules fines, qui peuvent causer des dommages sur leur poumons et réduire leur espérance de vie”, a déclaré Sadiq Khan, “je comprends que ce soit difficile pour les Londoniens, mais il faut qu’ils sachent ce qu’il se passe”.

La semaine dernière, le maire a dévoilé son plan pour lutter contre l’utilisation des poêles à bois, une des causes de cette pollution constante. Il a aussi pris des dispositions pour interdire les voitures diesel dans la ville. La première étape a été de mettre en place le T-Charge, vignette pour identifier les véhicules les plus polluants.

Leila Lamnaouer

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 CommentairesRéagir