Mercredi 2 décembre 2020

LOGEMENT – Comment ne pas se faire avoir ?

Par | Publié le 08/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 08/09/2014 à 10:58

En cette rentrée de septembre, nous sommes nombreux à rechercher un logement sur Londres. Chambres trop petites, appartements insalubres, loyers trop élevés, trouver un chez soi peut se révéler être un casse-tête. Quand certains enchainent les mauvaises expériences, beaucoup ne savent pas comment s'y prendre. Voici quelques conseils qui vous éviteront les déconvenues.

 (source photo : lepetitjournal.com/londres)

Nouvellement arrivé sur Londres, Lucas nous parle de son expérience
Le jeune homme de 20 ans est arrivé fin août. En attendant de trouver un appartement il a décidé de loger dans une auberge de jeunesse. C'est une option peu coûteuse et sûre. Des coffres sont mis à votre disposition pour conserver vos affaires, vous partagez les douches et les toilettes. Les chambres étant généralement des dortoirs, c'est un bon moyen de faire des premières connaissances. "J'étais seul en arrivant à Londres mais j'ai rapidement fait des rencontres dans mon auberge de jeunesse, on a pu s'entraider pour nos premiers pas dans cette grande ville", nous dit l'étudiant. Grâce au libre accès à la wifi, Lucas a donc commencé ses recherches sur des sites internet comme Gumtree et Spareroom. Vous pouvez y trouver des annonces en fonction de votre budget. Une carte est disponible et vous montre l'emplacement de l'appartement. "Je me suis rapidement aperçu que les prix sont exorbitants ici". Quand les loyers restent élevés, une chambre en colocation est la solution la moins onéreuse et également la plus conviviale.

Au moment des visites, Lucas a eu la mauvaise surprise de voir que beaucoup de logements étaient en mauvais état, presque insalubres. "Au début, ça m'a choqué, mais j'ai vite compris que je ne devais pas faire le difficile d'autant plus que les chambres sont prises très rapidement. Ça devient vite une course, c'est très stressant. Après une visite, j'ai directement appelé mes parents pour avoir leur avis. Pendant mon appel, la jeune fille après moi avait déjà signé." Lucas a donc décidé de passer par une agence. Là encore il a du faire vite, "j'ai à peine eu le temps de dire que la chambre me plaisait que l'agent me demandait déjà si j'avais l'argent sur moi pour lui payer le deposit et le premier mois de loyer tout en m'indiquant une caisse de retrait. Ça m'a paru louche mais c'est comme ça à Londres, si vous ne voulez pas passer à côté d'un appartement, il faut payer tout de suite. J'ai donc signé et donné 200 pounds sans même faire un état des lieux. On verra bien au moment de quitter l'appartement. Je n'ai même pas encore rencontré mes colocataires", nous dit le jeune homme amusé. 

Sur un marché où il faut souvent se décider vite certains points ne doivent cependant pas être négligés
Tout d'abord il est important de savoir qu'il est fortement déconseillé de faire votre choix à distance et surtout de payer quoi que ce soit sans avoir visité. Il y a beaucoup d'arnaques sur internet et il faut se méfier des annonceurs qui vous demandent un transfert d'argent vers leur compte avant la visite des lieux. Lorsque vous faites vos recherches, regardez bien les bills qui s'ajouteront au loyer. Elles comportent généralement le gaz, l'électricité, l'eau et internet. N'hésitez pas à demander les détails. Le loyer est parfois annoncé à la semaine (pw : per week). Pour l'obtenir en mois, multipliez le par 4,3. Si vous passez par une agence, regardez le montant des frais qui peuvent parfois correspondre à deux mois de loyer. Soyez vigilants !

Pour vos recherches, pensez à utiliser des réseaux sociaux ou vos connaissances sur place. Il n'est pas rare d'entendre quelqu'un qui recherche un colocataire ou qui cède sa place. Lorsque vous visitez un flatshare, il est conseillé de rencontrer les personnes qui y habiteront avec vous. Savoir comment s'organisent et vivent vos futurs flatmates est très important si vous voulez être sûr que tout se passera bien une fois avoir emménagé. Dans certains cas, ce sont eux qui vous font visiter et vous aurez parfois même à passer un entretien pour assurer une bonne entente. Au moment de signer, faites attention à la durée du contrat. S'il est généralement possible de trouver quelqu'un pour vous remplacer, certains ont été contraints de payer un mois ou deux de trop. Beaucoup d'agences et de propriétaires vous prennent une caution sans faire d'état des lieux. Ne négligez surtout pas cette phase, si vous voulez récupérer votre deposit à la fin du bail. Des lois existent désormais pour éviter que votre propriétaire retienne votre caution sans raison valable. S'il y a litige, contactez le citizen-advice-bureau qui pourra vous aider. 

Raphaël Suspène (lepetitjournal.com/londres) mardi 9 septembre 2014

0 Commentaire (s)Réagir