Mercredi 21 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Institut français rend hommage à Johnny avec deux séances spéciales

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 12/12/2017 à 13:44 | Mis à jour le 12/12/2017 à 13:51
Johnny - Institut français - Johnny Hallyday - cinéma - culture - concert

L'Institut français a décidé de célébrer la carrière de Johnny Hallyday en organisant deux séances en hommage au chanteur ce jeudi 14 décembre. Le Ciné Lumière projettera L'homme du train de Patrice Leconte (2002), dans lequel Johnny joue aux côtés de Jean Rochefort, autre icône de la culture française, disparue en octobre dernier. Suivra ensuite l'enregistrement d'Allumez le feu, le concert-marathon qui avait embrasé Stade de France en 1998. 

C'est l'occasion pour les fans et les curieux de voir l'homme aux 110 millions de disques sur grand écran. L'Institut propose ces deux séances uniques en soirée, avec des billets à partir de £9. 

 

L'homme du train -  jeudi 14 décembre à 18h30

Allumez le feu au Stade de France - jeudi 14 décembre à 20h30 

https://www.institut-francais.org.uk/cine-lumiere/whats-on/special-screenings/tribute-to-johnny-hallyday/  

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 CommentairesRéagir

Actualités

ÉVÉNEMENT

London Fashion Week, bilan de la semaine de l'extravagance

Dès le premier jour de la London Fashion Week, le ton était donné : il sera question de mode, mais avec engagement. Un rainbow flag, des modèles plus-size en lingerie fine et des militantes anti-fourr

Communauté

IDÉE SORTIE

Un Gala tout en paillettes pour les enfants du CFBL

La météo ne le laisse pas spécialement présager, mais la fin de l’hiver approche. Quoi de mieux qu’un gala, dans l’élégance des Années Folles, pour accueillir le printemps sereinement… et pour la bonn

Vivre à Londres

ENVIRONNEMENT

Toute la vérité sur la météo de Londres

« Si les bars à Londres avaient des terrasses comme à Paris, on y boirait des verres de pluie », ironisait William Somerset Maugham. Mais la météo de la capitale londonienne est-elle si morose ?