Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRANSPORTS LONDONIENS – Plusieurs options

Par | Publié le 09/10/2014 à 22:00 | Mis à jour le 12/10/2014 à 14:57

Dans une grande ville comme Londres il est important de pouvoir se déplacer facilement. Que l'on y travaille ou que l'on y passe des vacances, connaître les différents moyens de transports mis à notre disposition peut être d'une grande aide. Du métro aux taxis en passant par les vélos, chacun pourra trouver la monture qui lui convient. Encore faut il savoir comment tout cela fonctionne. 

Black Cabs, attention aux escrocs

Les mythiques taxis londoniens en font rêver plus d'un. Lorsque leur lumière jaune est allumée, vous pouvez les héler dans la rue. Ils vous amèneront à l'endroit exact où vous voulez vous rendre. De plus, ils sont rapides puisqu'ils sont autorisés à emprunter les voies de bus pour éviter les embouteillages. Ils sont considérés comme les meilleurs taxis au monde. Casier judiciaire vierge, connaissance parfaite de la ville et série de tests, devenir chauffeur n'est pas chose facile en Grande Bretagne.

Prendre un taxi peut coûter cher. Une alternative est de réserver un mini-Cab. Il faut dans ce cas passer par une agence. Elles sont généralement ouvertes toute la nuit. Pour réserver, c'est simple, vous pouvez vous rendre directement dans l'agence, sur leur site internet ou les appeler. Les mini-Cabs fonctionnent uniquement par réservation. Si l'un d'entre eux vous accepte sans, méfiez-vous en. Sur leurs pare-brises doit être présent l'autocollant licensed operator. Notez qu'il n'y a pas de compteur. Demandez le prix de la course lors de la réservation.    

Soyez vigilant lorsque vous prenez un Black Cab. Sur le pare-brise, l'autocollant TFL (Transport For London) doit être présent. Ceux qui en sont démunis sont des taxis illégaux et il faut absolument éviter de les prendre. Nombreux la nuit, beaucoup de faits divers impliquant les chauffeurs de ces Cabs non-officiels ont été recensés ces dernières années. Pas moins chers, ces taxis ne paient aucune taxe et ne sont pas reconnus. Le soir et la nuit, vous mettrez parfois du temps à trouver un taxi. Ne vous laisser pas tenter par ces Cabs car vous ne savez pas sur qui vous pouvez tomber. Ne vous mettez pas en danger. Sachez, mesdames, qu'il existe des taxis Roses afin d'éviter les agressions. Les Pink ladies Cabs ont été pensés par deux mères de familles. Uniquement conduits par des femmes ayant reçu des cours de self-défense, vous pouvez vous enregistrer comme membre sur leur site internet et commander et payer votre taxi en ligne. Cela vous évitera d'attendre seule dans la rue. 

Métro, cher mais rapide

Londres est desservie par 12 lignes. Du lundi au samedi, le Tube circule généralement de 5h à minuit et demi. Le dimanche, le trafic est restreint. En arrivant dans la capitale britannique, vous serez surement surpris, et pas agréablement, par le prix des transports. Une carte illimitée pour un mois en zone 1 et en zone 2 peut être l'équivalent de 6 mois en France. Nous vous conseillons de vous procurer une carte Oyster si vous restez plus d'une semaine. Elle coûte £5 et vous pouvez y mettre le forfait qui vous intéresse. Pour les petites périodes, une Travelcard fera très bien l'affaire. Une semaine pour voyager en illimité dans les zones 1 et 2, correspondant au centre, vous coutera aux alentours de £31, car oui, Londres est découpées en six zones. Le prix du transport va dépendre du nombre de zones dans lesquelles vous désirez voyager. 

Il est plutôt simple de se déplacer en métro. C'est un moyen rapide pour vous rendre où vous voulez. Chaque ligne est assimilée à une couleur. Vous trouverez facilement des cartes du réseau aux stations Underground. Si vous avez un Smartphone, l'application Citymapper sera votre plus grande amie. Vous saurez quel métro (ou bus) prendre, où changer, et combien de temps durera votre trajet. Attention, dans certaines stations, différentes lignes peuvent s'arrêter sur le même quai. Pensez à vérifier qu'il s'agit du bon métro. Cela vous évitera de vous retrouver à l'opposé de votre destination. Dans les escalators, veillez à serrer à droite pour laisser la gauche libre. Les Anglais sont parfois mieux organisés que nous !

 

Bus, économique, pratique et panoramique 

Ils sont beaux, ils sont grands, ils sont rouges, les bus londoniens,en plus de vous permettre d'admirer la ville et de mieux vous repérer, ont des voyages à prix fixe. Contrairement au métro, les zones ne s'appliquent pas pour eux. Généralement, vous devrez acheter votre titre de transport avant de monter dans le bus. Vous trouverez des distributeurs automatiques au niveau des principaux arrêts ainsi que dans les stations de métro.  Munissez vous d'une travelcard ou de votre Oyster card si vous en avez une. Notez que pour les moins de 16 ans, voyager sur tout le réseau peut être gratuit si vous demandez une carte ZIP. Après 11ans, vous aurez seulement à payer des frais d'inscription n'excédant pas £10. Le bus est moins cher que le métro. Une semaine en illimité vous coûtera aux alentours de £20. Le ticket à l'unité, lui, vous coutera £2.40.

Pour trouver votre chemin, il n'existe pas de plan global du réseau de bus qui serait bien trop compliqué à suivre. Des cartes par quartiers sont disponibles à la sortie du métro. Lorsque vous vous trouvez à un arrêt, vous pouvez voir les principaux endroits par lesquels les bus passeront. Cela peut vous aider à trouver votre destination et le bon bus pour y aller. N'hésitez pas à monter dans le bus pour demander au conducteur s'il se rend vers votre destination. Si oui, il pourra vous indiquer l'arrêt auquel vous devrez descendre. Si non, il pourra vous aider à prendre le bon bus. A l'intérieur, des panneaux et une voix indiquent le prochain arrêt.

Vous n'avez pas vu l'heure passer, il est déjà plus d'une heure du matin, plus de métro, pas assez d'argent pour prendre un taxi, vous êtes à l'autre bout de Londres. Pas de panique ! Le réseau de bus fonctionne toute la nuit à Londres. Le numéro de ces bus est précédé d'un "N". S'il est évidemment, comme partout, conseillé de rester prudent, le bus reste un moyen sûr à n'importe quelle heure. Des caméras de surveillance sont installées et vous remarquerez vite que vous n'êtes jamais vraiment seul. Selon les quartiers, il y a toujours plus ou moins de monde dans les bus londoniens. 

Vélo, du sport simplement

Vous qui aimez profiter de l'air frai tout en vous activant, ce moyen de transport est fait pour vous. Depuis 2010, des vélos sont disponibles aux bornes 24h/24 et 7jours/7. Pour le moment, vous trouverez des stations d'amarrage uniquement en zones 1 et 2. Pour louer un vélo, c'est simple. Vous pouvez directement le faire à la borne avec votre carte bleue. Un code vous sera donné et vous pourrez ainsi débloquer votre monture. Vous avez également la possibilité de prendre un abonnement sur le site de Transport For London

24h vous coûteront £2, £10 pour une semaine et £90 pour l'année. Vous pouvez utiliser un vélo une demi heure. Chaque demi-heure supplémentaire vous ajoutera des frais (£1 pour la première demi-heure). Vous pouvez prendre plusieurs fois un vélo dans une journée. N'hésitez donc pas à le déposer au bout d'une demi heure pour faire une pause et ensuite en prendre un autre. Vous n'aurez ainsi pas de frai supplémentaire. Pensez à rendre votre vélo avant 24h d'utilisation. Si vous ne le faites pas vous aurez une amande de £150. Avant de débloquer un vélo, vérifiez qu'il fonctionne correctement.

Marcher, free et tonifiant

Avec de bonnes baskets marcher dans les rues de Londres est le meilleur moyen de découvrir des endroits inattendus sans perdre de temps dans les transports. Une façon écologique de se dépenser tout en profitant de la ville. En plus d'être gratuit, marcher est bon pour la santé !

Raphaël Suspène (lepetitjournal.com/londres) vendredi 10 octobre 2014

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet de Transport For London. 

 

0 Commentaire (s)Réagir