Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ANIMAUX - Voyager en Grande-Bretagne avec un animal de compagnie

Par | Publié le 18/11/2013 à 23:00 | Mis à jour le 19/11/2013 à 01:39

 

Afin de pouvoir voyager en Grande-Bretagne avec votre animal de compagnie, un certain nombre de conditions sanitaires s'imposent. Tour d'horizons des règles à appliquer en cas de séjour avec votre compagnon à poil.

L'entrée d'animaux en Grande Bretagne est en effet plus sévèrement contrôlée que dans le reste de l'Europe. Toutefois, la quarantaine autrefois obligatoire n'est plus en vigueur, rassurez-vous. 

L'animal doit ainsi disposer :

1- d'une identification par puce électronique (ou tatouage datant d'avant le 03 juillet 2011)

2- d'un passeport délivré par un vétérinaire habilité par l'autorité compétente (en France, un vétérinaire titulaire d'un mandat sanitaire) attestant de la vaccination antirabique de l'animal

3- d'une vaccination antirabique en cours de validité (primo-vaccination et rappels). Si vous vaccinez votre animal pour la première fois, le vaccin est considéré en vigueur après les 21 jours de la période d'incubation.

En plus de ces conditions exposées ci dessus, standards de l'Union Européenne, la Grande Bretagne exige que :

? l'animal doit être âgé d'au moins trois mois,

? l'animal doit avoir reçu un traitement contre l'échinococcose dans les 120 à 24 heures précédant l'arrivée,

? le traitement doit être reporté, par le vétérinaire l'ayant administré, à la rubrique VII du passeport européen

? l'animal entre sur le territoire via un moyen de transport autorisé pour Malte et le Royaume-Uni (vous ne pouvez pas utiliser un avion ou un bateau privé).

Toutes les formalités sont régulièrement mises à jour sur le site du gouvernement.

Des procédures spéciales sont applicables si vous voyagez avec plus de 5 chiens ou chats, ou si votre animal est catégorisé comme chien dangereux. L'administration britannique se réserve le droit de refuser l'entrée de l'animal sur son territoire.

Pour les NAC, nouveaux animaux de compagnie ( insectes, reptiles), les conditions sont similaires mais il convient de se rapprocher de la douane. Une ligne téléphonique dédiée vous permettra de poser vos questions spécifiques aux cas particuliers.

Si, lors du passage à la douane,votre animal ne remplit pas les conditions énumérées ci dessus, il sera alors renvoyé dans le pays d'origine ou placé en quarantaine, sous observation de vétérinaires. Vous devrez assumer les coûts financiers que représente la quarantaine et attendre la décision des autorités avant de pouvoir récupérer votre animal.

Audrey Ruchet-Bach (www.lepetitjournal.com) mardi 19 novembre 2013

 

0 Commentaire (s)Réagir