Jeudi 22 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Faire échec et mat avec la ville de Londres 

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 02/01/2018 à 14:46 | Mis à jour le 02/01/2018 à 14:57
22137242_1707439519290902_3525511468546864428_o

L’architecture de Londres fait tourner bien des têtes meme celles des créateurs de jeux. Se challenger aux échecs avec les bâtiments de Londres c’est désormais possible. Le Skyline Chess a transformé les grands bâtiments de la capitale en pièces de jeux. Plus de fous, de rois ou de cavaliers, mais des buildings emblématiques de la skyline londonienne. Les joueurs manipulent le Gherkin, le Shard, le London Eye ou la tour du palais de Westminster en version miniature. Une belle façon de célébrer sa ville d’adoption et de se rendre compte que la modernité côtoie facilement l’Histoire plus ancienne. Les architectes Chris et Ian à la base de ce projet ont décliné le design ludique en version jeux de cartes et New-York. 

Echecs London

 

PRATIQUE 

* Procurez vous le jeu d’échecs spécial Londres : https://skyline-chess.co.uk/product/the-london-edition/ 
 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 CommentairesRéagir

Communauté

IDÉE SORTIE

Un Gala tout en paillettes pour les enfants du CFBL

La météo ne le laisse pas spécialement présager, mais la fin de l’hiver approche. Quoi de mieux qu’un gala, dans l’élégance des Années Folles, pour accueillir le printemps sereinement… et pour la bonn

Que faire à Londres ?

INSOLITE

Une nouvelle idée pour personnaliser votre voiture

Vous cherchiez une idée de cadeau pour Noël ou un anniversaire ? Les Britanniques l’ont trouvée : les plaques d’immatriculation personnalisées. Plus de 370 000 ont trouvé acquéreur l’an dernier en Gra

Vivre à Londres

ENVIRONNEMENT

Toute la vérité sur la météo de Londres

« Si les bars à Londres avaient des terrasses comme à Paris, on y boirait des verres de pluie », ironisait William Somerset Maugham. Mais la météo de la capitale londonienne est-elle si morose ?