Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Eliott, 18 ans et déjà producteur de musique à Londres

Par Laurent Colin | Publié le 06/08/2019 à 16:19 | Mis à jour le 09/08/2019 à 10:21
Photo : Alice Menguy
CONFLUENCE londres musique producteur Dj Point Blank frenchy

A Londres depuis cinq ans, le jeune Frenchy réalise son rêve : produire ses propres musiques et de temps en temps même, monter sur scène pour jouer ses morceaux et remixer les tubes du moment.

 

Eliott a quitté la région de Montpellier à la fin de la cinquième avec son frère et ses parents. Une première expatriation et une vraie aventure pour la famille souhaitant plonger les deux ados dans un univers anglophone. Après trois années passées dans un collège public anglais, Eliott obtient son GCSE et décide de s’orienter dans un établissement lui permettant de préparer un BTEC « Music Production » qu’il vient d’obtenir avec les félicitations. Il quitte non sans une certaine émotion City of Westminster College pour poursuivre son parcours et intégrer la célèbre et sélective Point Blank Music School, présente dans l’Est de Londres, mais aussi à Los Angeles et Ibiza. Une école où il compte bien encore gagner en maturité et continuer d’explorer de nombreux univers musicaux au contact de ses futurs professeurs, tous bien installés dans l’industrie musicale.

Actualité : la sortie de son troisième EP

Afin de valider son diplôme, Eliott a travaillé d’arrache-pied pour produire un album de quatre titres disponible depuis juillet sur de nombreuses plateformes d’écoute - Apple music, Spotify, YouTube, SoundCloud… (une dizaine au total) - profitant des studios d’enregistrement de l’école et des bons conseils de Stefano Della Casa, compositeur et directeur-artistique. Sur cet opus, il a nettement progressé en mixage et mastering. « Il est beaucoup plus abouti que les premiers, confie-t-il. J’ai aussi essayé de donner plus d’émotion, de plus travailler sur la structure des morceaux, les voix, les harmonies ». Très remarquée sur les deux albums, la présence de Daniela, une jeune portugaise faisant partie de la même promotion qu’Eliott. Elle prête sa voix sur « Crazy for you » comme il y a un an sur « Better with you ». Une très belle collaboration.

 

CONFLUENCE londres musique producteur Dj Point Blank frenchy

 

L’aboutissement de deux années d’études consacrées à la musique

« Out Of My Mind » est pour moi le symbole de la liberté d’expression. Le moyen de montrer que la créativité est quelque chose d’essentielle dans la musique, mais pas que. Aimer une personne chère à son cœur, admirer les paysages depuis un train ou un avion, rêver et laisser son esprit vagabonder… tout cela fait partie de moi et m’inspire. Je ne peux jamais savoir quand la créativité vient, c’est toujours aléatoire et inexplicable. Ce nouvel EP était l’occasion de créer quelque chose de différent mais qui me représente, avec des sons mélancoliques, modernes, progressifs, mais aussi puissant. » Des sons créés de A à Z.

Des sources d’inspiration multiples

Eliott avoue suivre de près tout ce qui se passe sur le label Anjunadeep. « C’est une vraie mine d’or, j’y ai découvert des artistes exceptionnels dont Lane 8 auteur de mélodies harmonieuses, progressives et très deep ou encore CRi pour la structure des morceaux et ses effets qui rendent les sons plus vivants. » Mais il ne veut pas s’enfermer dans un registre. « En travaillant différents types de musiques, je me suis aperçu que ce qui me correspondait le mieux c’était la House. C’est là où je m’exprime le mieux, avec des tonalités plus orientées Deep House, Melodic House ou Progressive House. » Des musiques où il intègre volontiers des sons des années 80, des sons latinos… « Au final, cet EP est symbolique, lâche-t-il, car c’est la première fois que je trouve enfin mon propre style ».

 

CONFLUENCE londres musique producteur Dj Point Blank frenchy
Photo : Alice Menguy

 

Appelez-le CONFLUENCE

Expatrié à Londres depuis 2014, Eliott sait qu’il est privilégié. « Je n’aurais jamais eu cette chance et ces opportunités en restant à Montpellier. Ou alors beaucoup plus tard ! ». Mais avec son nom, CONFLUENCE, il rend un hommage appuyé à sa ville de cœur, la métropole où il est né : Lyon. « Il y a deux ans, j’ai traversé la ville à vélo avec des amis. Nous sommes partis de la Croix Rousse et en longeant les magnifiques quais du Rhône nous sommes arrivés dans le quartier Confluence en pleine mutation. Là j’ai pris une grande claque. J’ai été comme transcendé, notamment en marchant à proximité du nouveau musée des confluences, installé à l’endroit où se rejoignent le Rhône et la Saône. Pour moi, plus que la jonction entre deux cours d’eau, c’est aussi la rencontre de plein de choses : des pays, des hommes, des passionnés, des courants musicaux. Une source intarissable de créativité. J’ai aussi adopté CONFLUENCE parce que c’est un mot qui se prononce très bien en français et en anglais. »

Si son dernier album est à découvrir d’urgence, vous pouvez aussi vous régaler de titres plus anciens, comme son remix « Moderat » qui frôle les 30 000 écoutes sur SoundCloud ou « Life Time » un morceau qu’il a toujours plaisir à réécouter. « Même après huit mois, cela continue de me transporter ». A la rédaction, nous aimons aussi le très dansant « Seeing Differently » ou encore « Without You », le remix d’un tube d’Avicii, produit en une journée après l’annonce du décès du Dj… une manière de lui rendre hommage.

On espère évidemment revoir Confluence sur scène à Londres dès la rentrée, peut-être dans le club Ma Dame à Notting Hill où il s’est déjà produit à plusieurs reprises ou pourquoi pas lors d’un bel événement comme en octobre dernier où il était aux platines dans la boutique Guerlain des Champs Elysées pour accompagner le lancement de la chaussure Le Coq Sportif - La Petite Robe Noire. Une belle réussite.

Photos : Alice Menguy. Stylisme : Julie Louas Fashion Moodz.

 

>> Retrouvez CONFLUENCE sur SoundCloud • SpotifyApple Music et Instagram

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet