Lundi 28 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ce visage vous est-il familier ?

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 09/02/2018 à 18:42 | Mis à jour le 09/02/2018 à 19:05
Photo : Photo : Channel 4
cheddar man - archéologie - muséum d'histoire naturelle - londres

Les gènes n’ont pas fini de nous surprendre. Par une étude ADN, des chercheurs du Muséum d’Histoire naturelle de Londres ont découvert que le premier Britannique avait des cheveux bouclés, des yeux bleus… et la peau sombre !

 

« Cheddar man ». C’est le nom du plus ancien des Britanniques, en référence aux Gorges Cheddar où il a été trouvé. Découvert en 1903 à Somerset, dans le sud-ouest de l’Angleterre, son squelette date de 10 000 avant notre ère. Sa tribu fait partie des toutes premières à s’être installées en Grande-Bretagne après l’ère glaciaire. A partir de traces ADN, des chercheurs du Muséum d’Histoire naturelle de Londres ont réussi à reconstituer son portrait et ont dévoilé que « Cheddar man » avait des cheveux bouclés, des yeux bleus et la peau sombre. Les habitants de Grande-Bretagne n’auraient eu la peau claire que bien plus tard. Pour l’archéologue du National History Museum Tom Booth : « cette découverte prouve que les catégories raciales que nous connaissons aujourd’hui sont des constructions contemporaines et qu’elles ne sont pas applicables aux générations passées. »

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

j'interroge? dim 11/02/2018 - 21:19

la peau sombre? quelqu'un peut il m'expliquer? etait il noir?

Répondre

Actualités

POLITIQUE

Visite historique du prince William au Moyen-Orient

La politique internationale du Moyen-Orient semble préoccuper la famille royale. Pourtant prudent sur ces questions épineuses, le prince William se rendra en Jordanie, en Israël et sur dans les

Vivre à Londres

ECONOMIE

Où est-on le mieux payé au Royaume-Uni ?

Peu importe votre corps de métier, sachez que les salaires varient énormément selon où vous vous trouvez au Royaume-Uni. Tels sont les résultats ressortis d’une étude annuelle menée par l’ONS