Mercredi 15 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Brexit : l’architecture britannique en danger ?

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 28/12/2017 à 09:00 | Mis à jour le 28/12/2017 à 09:59
Photo : Spire London - 2020 - Canary Wharf - Thomas Ansell (Lawrie Cornish)
Londres - Brexit - architecture - accord commercial

Dans un rapport publié ce mois-ci avec l’aide du cabinet Frontier Economics, le Royal Institute of British Architects (RIBA) prédit un manque à gagner important pour l’architecture britannique en cas de “No Deal” sur le Brexit. Si le Royaume-Uni et l’UE ne parviennent pas à tomber d’accord sur les conditions d’immigration et de travail des Britanniques et des Européens avant mars 2019, le secteur de l’architecture pourrait perdre 73 millions de livres à l’export. 

 

Sans rapports commerciaux privilégiés avec d’autres pays, l’architecture britannique ne peut survivre économiquement. Au Royaume-Uni, les cabinets d’architectes ont besoin d’un accès au marché unique européen à la fois pour recruter une main d’œuvre hautement qualifiée et pour pouvoir construire des bâtiments en Europe. Aujourd’hui, un quart des architectes travaillant au Royaume-Uni sont des citoyens de l’Union européenne. Une politique d’immigration stricte priverait l’architecture britannique de « talents » qui rapportent 1 milliards de livres par an. 

 

Mais le rapport souligne que le Brexit n’est pas une fatalité, à condition que le gouvernement se tourne rapidement vers des accords commerciaux bilatéraux avec des pays non-européens. Des accords avec les Etats-Unis, la Chine et les Emirats Arabes Unis pourraient rapporter respectivement 24 millions, 21 millions et 7 millions de livres par an. Une belle opportunité, donc, mais qui reste conditionnée à un accord effectif dès mars 2019.

 

Dans son rapport, le RIBA adresse huit recommandations au gouvernement pour limiter l’impact du Brexit sur le secteur de l’architecture. Il demande notamment un système d’immigration garantissant une entrée dans le Royaume-Uni aux architectes européens, la signature d’accords économiques bilatéraux avec des marchés importants et la reconnaissance mutuelle des diplômes d’architectes entre le Royaume-Uni et l’Europe.

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet