Mardi 25 septembre 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MONSTRA : le 18ème Festival international d’animation

Par Olivia Baali | Publié le 05/03/2018 à 01:03 | Mis à jour le 05/03/2018 à 01:23
Festival Monstra

Le festival international d’animation MONSTRA est de retour à Lisbonne du 8 au 18 mars pour célébrer ses 18 ans. Cette 18ème édition rend hommage à l´Estonie, pays qui  cette année est à l´honneur lors de ce festival. Une compétition lors de laquelle sont présentés les meilleurs films d’animation et qui rassemble des réalisateurs de talent. La programmation propose des films d´animation originaires  de diférents pays et qui pour certains sont présentés pour la 1ère fois au public.

 

Programmation des films français en compétition

Cette année la France assure une nouvelle fois sa place en annonçant près de 30 films répartis, pour certains, entre la catégorie de la compétition des courts-métrages et la catégorie compétition étudiante.
 
La France présente 6 films dans la compétition des courts-métrages :
- L'ogre de Laurène Braibant (2017) : Mardi 13 mars, à 20h00.
- Pepe le morse de Lucrèècè Andrèaè (2017) : Mercredi 14 mars, à 20h00.
- Mark Lotterman – Happy d’Alice Saey (2017) : Mercredi 14 mars, à 20h00.
- Nothing happens de Michelle et Uri Kranot (2017) : Jeudi 15 mars, à 20h00.
- Negative Space de Max Porter et Ru Kuwahata (2017) : Vendredi 16 mars, à 18h00.
- Liberty de Jon BOUTIN (2017) : Vendredi 16 mars, à 18h00.
Les séances auront lieu au Cinéma São Jorge


La catégorie compétition étudiante comptabilise 9 films français :
- Sweet Wee Hours de Judith Herbeth, Ines Brini, Julien Cortey, Lea-Caroline Larcher (2017) : Lundi 12 mars, à 18h00 en 3D.
- GP-to de Maxime Gental, Zoé Pelegrin-Bomel, Edwin Leeds, Pulkita Mathur, Jonathan Valette, Catherine Lardé (2017) : Lundi 12 mars, à 18h00 en 3D.
- Hooked de Lucil Lepeuple, Margot Cardinael, Zoé Caudron, Benjamin Bouchard, Camille Gras, Marine Boudry (2017) : Mardi 13 mars, à 18h00.
- Strange Cargo de Auguste Denis, Emmanuelle Duplan, Valentin Machu, Melanie Riesen (2017) : Mercredi 14 mars, à 18h00.
- It’s a Bird Thing de Sylvain Bonnet, Justine Gautheret, Mathilde Le Gloahec, Maximilien Ly, Johanna Nizard, Leo Pieri, Andrea Roncancio, Jeremy Souillet, Ludivine Vincent (2017) : Mercredi 14 mars, à 18h00.
- Make a stand de Camille Aigloz, Lucy Vallin, Michiru Baudet, Simon Anding Malandin, Diane Tran Duc, Margo Roquelaure (2017) : Jeudi 15 mars, à 18h00.
- Petite Faim de Valentine Arlès, Lisa Dor, Benjamin Duval, Baptiste Galtier, Keyvan Leriche, Charlotte Mangin (2017) : Jeudi 15 mars, à 18h00.
- Or Bleu de Nicolas Chiarot, Amandine Comes, Eva Fekete, Haunui Maeta, Baptiste Miquel, Thomas Rousvoal (2017) : Vendredi 16 mars, à 17h00.
- Quand j'ai remplacé Camille de Nathan Otaño, Rémy Clarke, Leïla Courtillon (2017) : Vendredi 16 mars, à 17h00.
Les séances auront lieu au Cinéma São Jorge
 

 

Une programmation familiale

MONSTRA 2018 propose pendant les week-ends du festival des sessions gratuites pour les enfants, des courts métrages estoniens et des longs métrages pour les familles. Par ailleurs, des ateliers d’animation pour les enfants et les parents sont organisés à l’occasion du Monsterdays Parents and Children.
 
MONSTRA organise également des sessions dans les écoles pensées pour un public plus jeune avec MONSTRINHA et pour les étudiants plus âgés, l’édition 2018 a créé un programme spécial la Monstra Universitaire.
 

 

Moments forts du festival MONSTRA 2018

Cette année, le festival met à l’honneur l’Estonie avec une présentation d’environ 140 films qui comprennent des films historiques, des films contemporains, des rétrospectives de réalisateurs. L’Estonie a été le premier pays à produire des films stéréoscopiques, autrement dit, en 3D et célèbre en 2018 ses 100 ans d’indépendance de l’Empire russe. A cette occasion, le festival a monté une courte session en 3D: "Lisa Limone et Maroc, une histoire rapide de l’amour" réalisée par Mait Laas.
 
Par ailleurs, le concours international de long métrage qui a lieu pendant ce festival se compose de 7 films dont The Breadwinner de Nora Twomey qui est nominé aux Oscars 2018 du meilleur film d’animation.
 
A l’occasion de la masterclass du réalisateur Kojy Yamamura, la compositrice Catherine Verhelst et le dramaturge Hervé Tougeron seront présents le 14 mars, au cinéma São Jorge.
 
Classée dans les moments forts du festival MONSTRA, l’avant-première du film Early Man, réalisé par Nick Park sera diffusée le 7 mars, veille du début officiel du festival.
 
Enfin, le festival rend hommage au film d’animation japonais avec une rétrospective des courts métrages du réalisateur Kunio Katõ qui a remporté l’Oscar du meilleur court métrage en 2008.
 
 
Pour connaître la programmation complète et les informations sur la billetterie, consultez le site ici

 

0 Commentaire (s)Réagir