Mercredi 21 février 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Infractions routières : partage de données France/Portugal

Par Christopher Marques | Publié le 11/12/2017 à 20:10 | Mis à jour le 11/12/2017 à 20:10

Le Portugal et la France ont mis en place un accord de partage d’informations sur les infractions au code de la route. A partir du 1er décembre 2017, les ressortissants français qui sont flashés pour excès de vitesse ou feu rouge grillé au Portugal recevront une amende. La situation est réciproque avec les conducteurs portugais en France.

Le Portugal est le dernier pays à rejoindre le système d’échange transfrontalier d’informations avec la France. D’autres pays comme l'Espagne, l'Italie, la Suisse, l'Allemagne et la Belgique en font déjà partie.

Avec cet accord, les autorités françaises essayent de réduire les infractions routières commises par des étrangers sur les routes de l’hexagone. La Sécurité routière indique que, depuis l’installation  des radars vitesse en France, environ 21% des infractions relevées concernent des véhicules immatriculés à l’étranger. Plus de 290.000 infractions ont été commises par des voitures portugaises sur les routes françaises entre novembre 2016 et octobre 2017.

0 CommentairesRéagir

Actualités

SPORT

Les Portugais aux Jeux Olympiques d’hiver 2018

Les Jeux Olympiques d’hiver 2018 se déroulant du 9 au 25 février, à Pyeongchang accueillent deux athlètes portugais. C’est la première fois que le Portugal concourt dans deux disciplines différentes.

Que faire à Lisbonne ?

CONCERT

MUSIQUE – Festival Rescaldo du 16 au 24 février

Le 11ème opus du Festival Rescaldo fait son grand retour. Ce festival met à l’honneur la musique portugaise alliant jazz, musique électronique, rock et improvisation libre. Onze concerts se succèdent

Vivre à Lisbonne

PUBLIREPORTAGE

Immobilier touristique 2018 : réveil difficile pour les investisseurs

Le régime simplifié d’imposition au Portugal vient de se durcir en ce début d’année 2018 ayant des conséquences sur la fiscalité de l’activité de location touristique (alojamento local).