Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Festival : 3ème édition de Dias Da Dança du 26 avril au 13 mai 2018

Par Olivia Baali | Publié le 03/05/2018 à 23:38 | Mis à jour le 03/05/2018 à 23:55
Dias Da Dança

Le Festival Dias Da Dança (DDD) confirme sa troisième édition de danse à la fois classique et contemporaine du 26 avril au 13 mai 2018 dans le nord du Portugal. Plus de 35 spectacles et plusieurs "premières" à découvrir dans les villes de Porto, Matosinhos et Villa Nova de Gaia.

"Cette année représente une surprise. En effet, nous avons lancé le programme du festival plus tôt pour avoir plus de monde et ça marche très bien, nous avons déjà vendu plus de 400 passes", a déclaré mardi 24 avril, le directeur du festival, Tiago Guedes, qui a également souligné que plusieurs spectacles avaient déjà été épuisés, d’après le journal en ligne Observador.

Jusqu'au 13 mai, différents espaces des trois villes recevront des chorégraphes et danseurs comme Olga Roriz, Ligia Lewis, Julie Nioche, Carlota Lagido, Monica Calle, Jean Baptiste-André, Amala Dianor, parmi beaucoup d'autres.

Le budget du festival s'élève cette année à 583.000 euros, répartis entre les trois municipalités, institutions et lieux d'accueil du festival.

Pour plus d’informations, consultez le site officiel : https://www.festivalddd.com .

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Incendie dans le centre du Portugal

Plus de 1300 pompiers, 400 véhicules et 15 hélicoptères sont mobilisés et luttent contre les flammes depuis samedi, 20 juillet à Vila de Rei, près de Castelo Branco dans des zones montagneuses.

Que faire à Lisbonne ?

DÉCOUVERTE

L’île de Armona, un petit bijou en Algarve

Coincée entre l’océan atlantique et le parc naturel de la Ria Formosa, l’île de Armona s’étant sur à peine 10 kilomètres. Pourtant, de nombreux visiteurs s’y pressent l’été pour passer la journée

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...