Jeudi 20 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ECONOMIE – Lisbonne, le nouvel aimant à entreprises et investisseurs

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 31/01/2017 à 23:00 | Mis à jour le 31/01/2017 à 23:53

 

Depuis un an et demie a deux ans, si le Portugal semble se porter mieux économiquement, c'est sans doute aussi grâce à l'attractivité retrouvée de la capitale, Lisbonne. La ville accueille de plus en plus d'entreprises, de start-ups et d'investisseurs, et en novembre 2016 le sommet technologique et économique du Websummit. Pour mieux comprendre cet élan économique retrouvé, Lepetitjournal.com/lisbonne est allé rencontrer Rui Coelho, directeur de Invest Lisboa, organisme public-privé rattaché à la mairie de Lisbonne.

Le Portugal attire de nouveaux types d'entreprise : les start-ups, qui sont des vecteurs d'innovation et de modernité. Ce renouvellement économique intervient alors que le Portugal ne semblait plus être en mesure de concurrencer les pays émergents dans la production de biens peu coûteux, le salaire minimum portugais est passé à 557? par mois le 1er janvier 2017.

(Photo : M.J.Sobral)

Le Portugal : des conditions attractives pour l'entreprenariat
Pour Rui Coelho, l'attractivité de Lisbonne s'explique par plusieurs facteurs. "Ici les coûts sont bas" nous explique-t-il à de nombreuses reprises, "c'est un facteur important pour un entrepreneur qui souhaite lancer ou agrandir son entreprise dans un nouveau pays". Le coût de la main d'?uvre est en effet bien moins élevé au Portugal qu'en France, Italie, Allemagne, au Royaume-Uni ou en Espagne. Lisbonne constitue donc une porte d'entrée peu chère au marché unique européen pour un investisseur extérieur. Un autre facteur qui peut expliquer cet attrait est la stabilité politique du Portugal, notamment vis-à-vis de l'Union européenne alors qu'on assiste dans la plupart des pays européens à une forte montée de l'euroscepticisme : "La droite portugaise, et le parti socialiste au pouvoir sont pro-européen. Cela représente environ 80% des députés" nous explique le directeur d'Invest Lisboa.

Invest Lisboa, témoignage d'un engagement des pouvoirs publics en faveur de l'emploi
Le projet Invest Lisboa est né en 2009 à l'initiative du maire de Lisbonne de l'époque Antonio Costa, actuel Premier ministre. En 2008, le Portugal a été très durement touché par la crise financière et économique et le chômage grimpe rapidement. "La décision d'Antonio Costa d'associer la mairie de Lisbonne et la Chambre de commerce a été très bénéfique pour le projet" selon Rui Coelho. Il poursuit "Cela a montré aux investisseurs et aux entrepreneurs qu'il était ouvert à la coopération entre public et privé". Invest Lisboa fait la promotion de Lisbonne à l'étranger, l'organisme participe à différents salons qui touchent tous les secteurs économiques. Il propose gratuitement des conseils aux entrepreneurs et investisseurs qui souhaitent s'implanter au Portugal, notamment en faisant un travail de mise en relation avec différents acteurs du tissu économique local afin de faciliter l'arrivée de nouveaux venus. En 2011, Invest Lisboa a également été à l'initiative du projet Start-up Lisboa : "Nous avons participer à un concours organisé par la mairie de Lisbonne, avec à la clef un financement de 1 millions d'euros" nous raconte Rui Coelho. "Le projet est un accélérateur de start-up, un lieu où les start-ups établissent leurs locaux". Ce type de projet permet aux pouvoirs publics d'investir directement des fonds pour attirer les entreprises, sans pour autant tomber sous le coup de la législation européenne qui interdit les subventions directes aux entreprises, considérées comme de la concurrence déloyale.

ZOOM sur French Upers

Lepetitjournal.com/lisbonne est allé à la rencontre des membres de French Upers. "Nous sommes nés il y a maintenant un an sous forme de collectif avec l'idée de rassembler les start-ups, les entrepreneurs ou les freelances francophones s'installant à Lisbonne" nous explique un membre du collectif. "Nous cherchons avant tout à rassembler tous les créatifs et passionnés d'innovation, et cela dans tous les domaines" poursuit-il. "En un an, près de 500 personnes ont rejoint la communauté French Upers, et nous recevons chaque jour des mails de gens qui viennent s'installer à Lisbonne ou au Portugal, notre communauté grandit et nos événements sont de plus en plus suivis".

French Upers organise régulièrement des apéritifs pour permettre aux entrepreneurs de se rencontrer, mais ce n'est pas le seul événement qu'il met en place : "En décembre, nous avons organisé notre première conférence sur le financement des start-ups, près de 100 personnes ont participé. En 2017, nous allons poursuivre ces rencontres avec des intervenants variés, des avocats, des chefs d'entreprises, des représentants des incubateurs" nous explique un membre du collectif. French Upers souhaite "apporter de la valeur ajoutée à l'écosystème entrepreneurial lisboète". Pour faciliter le développement de projets, French Upers organise au premier trimestre 2017 une session de PitchNight, sorte de speed-dating entre entrepreneurs et investisseurs.

Symbole du renouveau économique lisboète, "la majorité de nos membres ont une activité tournée vers le digital et l'innovation, cependant nous sommes ouverts à tous et toutes, nous recevons beaucoup de demandes d'indépendants comme des avocats, des freelances ou des webdesigners". La croissance rapide de la communauté French Upers est une des illustrations de l'attractivité retrouvée de Lisbonne et de la diversité de son écosystème économique, les Français sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à venir s'installer au Portugal et dans sa capitale.

En savoir plus : www.frenchupers.com

La France, partenaire privilégié
"Le tout premier salon auquel nous avons participé était à Paris en 2010. Le choix de la France était naturel, c'est là où se trouve la plus grande communauté portugaise au monde [avec le Brésil ; ndlr]" explique Rui Coelho. Depuis Invest Lisboa a participé à de nombreux salons en France, à Lyon, Cannes, Paris et convaincu des Portugais de revenir au pays, ou de développer des projets de coopération entre le Portugal et la France. La France et le Portugal sont tous deux membres de l'Union européenne ce qui facilite grandement une potentielle implantation, de plus le Portugal a mis en place des dispositifs économiques pour attirer les étrangers.

L'avenir en ligne de mire
"Lisbonne va continuer de se développer, elle a tous les atouts pour le faire" prédit Rui Coelho, il poursuit "notre ville a tout pour plaire, dans le monde dans lequel nous vivons tout le monde est très mobile, si vous avez du talent, vous pouvez travailler où vous le souhaitez, pourquoi vouloir vivre dans un endroit où le ciel est gris, où il fait froid, alors qu'on peut venir s'installer à Lisbonne ? Nous avons un climat parfait !". Depuis 2009, Invest Lisboa a contribué au développement de 2300 projets et selon Rui Coelho, l'avenir ne peut que sourire à la capitale portugaise. "Lisbonne est sur une pente ascendante, nous accueillons de plus en plus d'investisseurs et il n'y a pas de raison que cela s'arrête. Lisbonne accueille désormais des événements internationaux de premier plan comme le Websummit en novembre qui a été un grand succès".

Guillaume Bermond (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) mercredi 1er Février 2017

En savoir plus : www.investlisboa.com

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite ici !

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Istanbul Appercu
LITTERATURE

Simla Ongan : traductrice, une vie à crédit

Lancée sur le chemin de la traduction par son ancien professeur de français, Simla Ongan a traduit de grands noms de la littérature française, comme Louis-Ferdinand Céline ou Michel Tournier. Mais la