Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Frémaux, Desplechin et Melville à la Festa du cinéma français 2017

Par Custódia Domingues avec la collaboration de Guillaume Bermond | Publié le 04/10/2017 à 00:06 | Mis à jour le 05/10/2017 à 01:35
18ème Festa du cinéma français

Les cinéastes Thierry Frémaux et Arnaud Desplechin sont les têtes d’affiche de la 18ème Festa du cinéma français qui se déroule du 5 octobre au 12 novembre 2017 à Lisbonne et dans 11 autres villes portugaises. L’événement compte aussi avec un cycle rétrospectif de l’œuvre de Jean-Pierre Melville.

 

En vedette Thierry Frémaux et Arnaud Desplechin

La Festa du cinéma français est organisée par l’Institut Français du Portugal, l’Ambassade de France et le réseau des Alliances françaises du Portugal. Lepetitjournal est un des partenaires de la 18 ème édition de la Festa du cinéma français.

Pour ce rendez-vous 2017 de la festa du cinéma français, l’organisation a vu grand : le cinéma São Jorge accueillera la soirée d´ouverture de cet événement majeur de la culture française au Portugal. Le 5 octobre, Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes sera l´invité d´honneur de cette soirée spéciale qui marque le lancement de la Festa au Portugal. Il présentera son long-métrage « Lumière, l’Aventure Commence », un hommage aux frères Lumières, considérés comme les pères du cinéma.

Thierry Frémaux
Thierry Frémaux 

« Lumière, l’Aventure Commence » est une compilation de 114 filmes réalisé par les frères Lumière entre 1895 et 1905. Les images ont été restaurées et sont commentées par Thierry Frémaux lui-même.

En parallèle à cette collecte de films, l´exposition « Lights, Camera, Actions ! Portraits du cinéma » qui a été inaugurée le 21 septembre et se prolongera jusqu´au jusqu’au 4 novembre à « Plataforma Revolver » (Cais do Sodré) présente une collection de portraits de personnalités du cinéma français et portugais réalisés par Renaud Monfourny, photographe et co-fondateur du magazine « Les Inrockuptibles ».

Frémaux n’est pas la seule vedette de la 18ème édition de la Festa du cinéma français. Cette année, le parrain de l’événement est Arnaud Desplechin. Le cinéaste français présentera en avant-première la version originale du film « Les Fantômes d’Ismaël » au Cinéma São Jorge le 6 octobre 2017. La Festa du cinéma français propose ensuite un cycle qui rend hommage à Desplechin avec la présentation des films « Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle ) », « La Sentinelle », « Léo, en jouant ‘Dans la compagnie des hommes’ » et « Rois et reine ».

Arnaud Desplechin
Arnaud Desplechin

Une Festa qui est un succès

Une nouvelle fois, l’Institut Français du Portugal et l’Ambassade misent sur cette festa pour « susciter l’intérêt des portugais et soutenir l’industrie française. Dix-huit ans plus tard, nous pouvons dire que le cinéma français a pu grandir dans le marché portugais », a affirmé le directeur de l’Institut Français du Portugal, M. Max Baquian à propos de la Festa 2017.

Pour maintenir cette tendance, la Festa du cinéma français présente plus de 30 films en avant-première. Le 11 octobre à Lisbonne, le réalisateur Etienne Comar viendra présenter « Django », un drame qui décrit la persécution du musicien français Django Reinhardt par l’Allemagne nazi. Ce film a ouvert la dernière édition du festival du film de Berlin et sera aussi à Cascais le 12 octobre prochain.

Le 10 octobre (Lisbonne) et le 11 octobre (Almada), le franco-portugais Patrick Mille dévoilera sa comédie « Going to Brazil ». Le 14 octobre (Lisbonne), la réalisatrice Claire Simon présentera en avant-première « Le Concours », un film sur la célèbre école de cinéma La Fémis avec lequel elle a obtenu en 2016 le prix de meilleur documentaire de la Biennale de Venise.

 

Une programmation variée

Les sessions de la Festa du cinéma français à Lisbonne finiront le 15 octobre avec la présence de Carine Tardieu. La réalisatrice et son producteur, Antoine Rein, présenteront « Ôtez-moi d’un doute », une comédie dramatique avec François Damiens, Cécile de France et André Wilms sur un homme qui recherche son père et celui de son petit-fils.

La Festa du cinéma français propose aussi en avant-première « Guaugin » de Édouard Deluc avec Vincent Cassel, « Rock’n Roll » de Guillaume Canet avec Marion Cotillard et « L’empereur », la suite de l’acclamé documentaire « La Marche des Pingouins ».

Les avant-premières à Lisbonne se partagent cette année entre le cinéma São Jorge et le cinéma UCI-El Corte Inglês. Les films projetés au Corte Inglês seront par la suite distribués dans cette salle de la capitale portugaise.

 

Passé, présent, futur

A la Festa du cinéma français, le présent, le passé et le future se rencontrent. En effet, un hommage est rendu à l’incontournable réalisateur Jean-Pierre Melville lors d´une rétrospective de sa carrière à la Cinémathèque portugaise à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance. La célébration commence le 7 octobre avec une conférence à laquelle participe Laurent Grousset, neveu du réalisateur français et président de la fondation qui porte son nom. Quatorze films de Melville seront à l’affiche jusqu’au 18 octobre.

Le clin d’œil au futur du cinéma se fait avec la présentation des premiers films de Léa Mysius (« Ava »), Éric Gravel (« Crash Test Aglaé »), Léonor Serraille (« Jeune Femme »), Nicolas Bedos («Monsieur & Madame Adelman ») et Hubert Charuel (« Petit Paysan »). La Festa du cinéma français renouvelle aussi le partenariat avec l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID). Le cycle ACID est de retour avec un cycle de films indépendants et des master class en compagnie de personnalités comme la réalisatrice Mariana Otero.

 

La Festa en province

Après Lisbonne, Almada et Cascais, la Festa du cinéma français s’envole pour un voyage vers neuf ville portugaises : Coimbra, Leiria, Porto, Aveiro, Faro, Beja, Seixal, Viana do Castelo et Setúbal.

Porto recevra la Festa du cinéma français du 23 au 29 octobre. Les réalisateurs Maryam Goormaghtigh (24 octobre) et Ilan Klipper (25 octobre) présenteront leurs films au Théâtre Municipale Rivoli.

La chaîne publique RTP2 transmettra un film français tous les lundis soirs du mois d’octobre. La chaîne Cinemundo aura une programmation consacrée au cinéma français le 4 octobre avec les films« Papa ou Maman », « Un moment d’égarement » et, pour la première fois à la télévision, le drame « Les anarchistes » de Elie Wajeman.

 

En savoir plus sur la programmation : www.festadocinemafrances.com

festa du cinéma français

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Lisbonne ?

Le jardin de Campo Grande

Peu avantagé par sa position géographique sur l'une des voies d'accès principales au nord de la capitale, le jardin de Campo Grande mérite, cependant, bien qu'on s'y attarde.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l