Mardi 25 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les expatriés bien accueillis en France ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 06/09/2018 à 09:01 | Mis à jour le 06/09/2018 à 09:01
expatriation en France

Les Français sont un peu plus amicaux envers les résidents étrangers, d’après la dernière enquête Expat Insider 2018. Il reste difficile pour les expatriés en France de trouver un emploi qui leur permet de payer leurs factures.


En progrès mais peut mieux faire, serait-on tenté de dire à la lecture des résultats de la dernière enquête Expat Insider 2018. Après des années de rapports glaciaux, les Français semblent devenir (un peu) plus amicaux envers les expatriés. 50ème sur 68 pays pour la facilité d'installation, la France reste parmi les pays les moins accueillants pour les expatriés ; cependant, on observe certains progrès. Alors que 30 % des expatriés percevaient négativement l'attitude des résidents locaux envers les expatriés en 2017, seuls 24 % étaient d'accord cette année.

Au-delà de ces chiffres peu glorieux, ne manquez pas les témoignages instructifs d'expatriés en France que nous avions recueillis il y a quelques mois : Les Français méprisants et peu accueillants, vraiment ?

« Les Français peuvent être distants, mais ils sont beaucoup plus amicaux et ouverts que lorsque nous avons emménagé ici », explique un Américain. En effet, 24 % des expatriés en France déclarent que leur entourage se compose principalement de locaux (contre 19 % dans le monde) et 50 % expliquent que leur groupe social est un groupe assez mélangé de locaux et d’expatriés (contre 47 % au niveau mondial).

Les expats sont plus heureux que jamais chez nous

Peut-être est-ce le sentiment croissant d’être bien accueilli qui rend les expatriés en France plus heureux que jamais : notre pays a gagné 21 places en matière de bonheur personnel (26ème en 2018). 79 % des expatriés en France disent être satisfaits de leur vie en général, juste au-dessus de la moyenne mondiale qui s’établit à 76 %. Mais ce n'est pas seulement l'attitude plus amicale de nos compatriotes qui rend les expatriés plus heureux en France : il semble aussi que leur vie personnelle soit florissante : près de neuf sur dix d’entre eux qui sont en couple (88 %) sont satisfaits de cette partie de leur vie à l'étranger (comparé à 85 % à l’échelle mondiale).

Coût de la vie élevé et difficultés à obtenir un emploi

Mais tout n'est pas rose chez nous, surtout au plan professionnel. La France se classe au 52ème rang sur 68 pays pour les perspectives professionnelles et seuls 47 % des expatriés sont satisfaits de ce facteur (contre 55 % au niveau mondial). Il semble difficile pour la plupart de postuler à un emploi en France. Un expatrié roumain explique : « le processus d’obtention des documents et de recherche d’emploi est très compliqué ». De fait, 44 % des nouveaux arrivants en France seulement trouvent facile d’avoir leurs qualifications académiques et / ou professionnelles reconnues (52 % dans le monde).
Plus de la moitié d'entre eux (55 %) a du mal à postuler à un emploi, soit 19 points de plus que la moyenne mondiale (36 %). « Le marché du travail est affreux », déclare un autre expatrié.
En conséquence, de nombreux expatriés en France semblent avoir des difficultés financières : seuls quatre sur dix déclarent que leur revenu disponible est largement suffisant pour couvrir tout ce dont ils ont besoin, contre 51 % des expatriés dans le monde. La France se classant au 41ème rang sur 68 pays pour un coût de la vie acceptable, ces dépenses semblent être un problème majeur, comme le souligne un expatrié britannique : « le coût de la vie me limite beaucoup de choses que je voudrais faire en France ».

Avant même d’arriver en France, trois répondants sur dix (30 %) considéraient le coût de la vie comme un désavantage potentiel, soit six points de pourcentage de plus que la moyenne mondiale (24 %). Sur l’ensemble des facteurs pris en compte dans l’enquête (la qualité de vie, le travail à l’étranger et l’installation), la France atteint seulement la 34ème place, loin derrière le trio de tête : Bahreïn, Taiwan, et l'Equateur (Voir notre article : EXPATRIATION - Les meilleurs pays)


À propos de l'enquête InterNations : Pour son enquête annuelle Expat Insider, InterNations a demandé plus de 18 000 expatriés vivant dans 187 pays ou territoires de fournir des informations sur divers aspects de leur vie d’expatriés, ainsi que leur sexe, leur âge et leur nationalité.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Education

Dubaï Appercu
ENSEIGNEMENT

ANGÉLIQUE MOTTE - Les clefs de l’école pour les parents

C’est la rentrée scolaire, avec son cortège de questions et d’inquiétudes, pas seulement du côté des élèves, mais aussi (surtout ?) chez les parents. La vie d’expat rajoute encore un peu de complexité

Retour en France

ASSOCIATION

Au secours, je rentre en France !

L’association France Retour Accueil organisait la semaine dernière son café de rentrée. L’occasion pour ses membres de se serrer les coudes dans une période de transition souvent délicate, le retour..

Sur le même sujet