Mardi 18 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VOTRE AVIS – Tout plaquer pour changer de vie à l’étranger

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 04/07/2018 à 17:20 | Mis à jour le 04/07/2018 à 17:42
expatriation changer de vie

Changer d’environnement, quitter son travail…Tout le monde rêve un jour de repartir à zéro.

Vous avez tout plaqué du jour au lendemain pour vous envoler à l’autre bout du monde ? Vous avez reconstruit une nouvelle vie de toutes pièces dans un autre pays que le vôtre ? Vous avez quitté un emploi salarié pour monter des chambres d’hôte au Costa Rica ou ouvrir un orphelinat dans un bidonville en Inde ?

Que vous ayez bâti un empire ou que vous vous soyez magistralement planté, votre expérience nous intéresse. Témoignez vite en nous écrivant à votreavis(at)lepetitjournal.com (l’anonymat est possible).  

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ines lun 02/07/2018 - 13:30

J ai vécu 8 ans en Colombie (6 à Bogota et 2 à Cali) de 2003 à 2011) j ai quitté la France après avoir rencontré mon futur mari à miami lors de mes vacances.. nous sommes partis en Colombie après une année de vie commune à Miami pour créer un restaurant pâtisserie boulangerie français à Bogota. Ayant eu des problèmes de santé j ai vendu mon commerce à un belge et nous sommes partis près de cali pour créer une ferme auberge.. ce fut des années assez dures au niveau travail mais je suis tombée amoureuse de la Colombie.. ses paysages, ses gens, cette douceur de vivre.. je suis revenue en france en 2011 pour raison familiale mais j ai acheté une maison dans les montagnes près de Cali pour ma retraite prochaine... dans mon pays d adoption..

Répondre
Commentaire avatar

NNNNN lun 02/07/2018 - 13:16

Quand on part on ne quitte pas tout, on ne quitte pas ses souvenirs, sa famille, ses amis aujourd'hui les nouvelles technologies nous permettent d'avoir des relations quotidiennement avec nos proches. Personnellement, je ne pense pas que partir un an à l'étranger c'est tout plaqué, c'est juste se donner les possibilités de découvrir de nouvelles cultures, une nouvelle langue, une nouvelle manière de vivre et de se dépasser. Tout le monde ne part pas dans l'idée de construire un empire ou de sauver l'humanité et il y a un aucun échec à vivre à l'étranger car dans tout les cas on en sort toujours grandi.

Répondre
Commentaire avatar

Jean-Marie jeu 28/06/2018 - 09:36

Je vis en Thailande depuis 2 ans, mais j'y avais deja sejourne auparavant. Je suis marie. j'ai effectivement tout liquide en France et j'ai aide ma femme a investir. La vie estdouce et agreable, grace a la delicatesse des gens. La France y conserve un prestige certain malgre les vicissitudes historiques. Etrangement je n'eprouve aucune nostalgie. J'ai le sentiment tres net que l'avenir est ici, d'autant que j'ai recueilli une enfant de 8 ans qui donne beaucoup de joie.

Répondre
Commentaire avatar

Vlado12 mer 27/06/2018 - 18:42

Je vis au Mexique depuis 5 ans. Mais je suis arrivé dans ce pays pour la première fois en 1970. Puis en 1976-1986.-1991...etc... En 2006 en retraite je me suis installé et depuis 2013 je suis résident permanent. Ma compagne en France étant décédée en 2004, je me suis marié ici en 2014. Et je me sens bien a Mexique. Mais je suis également content de revenir en France pour des vacances revoir mes amis que je ne perd pas de vue (eux non plus). Il est vrai que je parle assez bien l'espagnol ce qui est un grand avantage.

Répondre

Ma Vie d'Expat

Madrid Appercu

Interview: Fabien Causeur, l’autre étendard français du Real Madrid

Le basketteur français Fabien Causeur s'est imposé au sein de la meilleure équipe d'Europe, Le Real Madrid, avec laquelle il a remporté l'Euroligue et la Liga ACB, dès sa première saison au club. 

Culture

Tokyo Appercu
MUSIQUE

L'artiste française Gaelle Buswel à la conquête du Japon

Gaelle Buswel est une guitariste et une auteur, compositrice et interprète française qui parcourt les routes de son univers musical depuis son plus jeune âge. Avec trois albums à son actif et de

Voyage

Lisbonne Appercu
TOURISME

Tourisme: entre poison et bénédiction

Le nombre de touristes qui ont séjourné au Portugal ou y sont restés au moins une journée en 2017 a atteint les 28 millions de personnes. Ils étaient 18,2 millions en 2016.

Sur le même sujet