Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

XENOPHOBIE - Un reportage dénonçant les actes xénophoves

Par Lepetitjournal Le Cap | Publié le 08/06/2016 à 12:50 | Mis à jour le 08/06/2016 à 15:32

La xénophobie est un problème récurrent en Afrique du Sud. Un groupe de jeunes migrants ont travaillé avec deux Françaises sur un reportage montrant leur quotidien face à cette violence.

L'Alliance française mardi a été un lieu plein d'émotions en ce mardi 7 juin 2016. Face aux problèmes xénophobes que connait l'Afrique du Sud, six migrants ont travaillé ensemble sur un documentaire nommé "aliens in the rainbow nation". Ils tentent d'expliquer leur quotidien et sensibiliser la population. Originaires de la République du Congo et du Congo-Brazzaville, ils ont tous été victimes de près ou de loin d'actes xénophobes. C'est grâce au centre Scalabrini à Cape Town qui travaille avec des réfugiés, des demandeurs d'asiles et migrants que l'initiative a pu voir le jour. Il souhaitait donner la parole à ses personnes pour lutter contre les idées préconçues à travers un « atelier cinéma ».

Un témoignage poignant

Directement, le reportage nous fait entrer dans le vif du sujet. On entend le témoigne d'une personne devenue paraplégique. L'histoire fait froid dans le dos. Pour éviter la mort, il saute du troisième étage. Miraculeusement, il s'en sort mais il a perdu l'usage de ses jambes et de ses bras. La raison à tout ça : il est congolais et entretient une relation amoureuse avec une Sud-Africaine. La famille de la jeune fille n'accepte pas l'histoire d'amour entre eux. Pour se venger, le frère vient trouver le jeune homme et essaye de le tuer. Des cas comme ça, il en existe de nombreux en Afrique du Sud.
Les Sud-Africains reprochent aux étrangers, particulièrement aux Africains de voler leurs femmes et travail. La pauvreté du pays, accentue les problèmes xénophobes. En 2008, à Durban des violences ont éclaté à l'encontre des immigrés. Au total, 62 personnes ont trouvé la mort.

Loïc Blocquet (lepetitjournal.com/lecap) Mercredi 8 Juin

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Cap

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Olivier Brochet - "L’AEFE est entièrement mobilisée"

Etablissements fermés, continuité pédagogique, évènements annulés, difficultés financières,... Olivier Brochet revient dans une interview exclusive sur les défis relevés par l'AEFE.

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.

Sur le même sujet