Mardi 18 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

METEO - Une tempête au Cap

Par Lepetitjournal Le Cap | Publié le 25/04/2016 à 03:44 | Mis à jour le 25/04/2016 à 06:51

 

La ville du Cap a été touché par une tempête vendredi dernier. Les habitations et routes ont été durement touchées par ce phénomène météorologique.

Il ne faisait pas bon sortir vendredi 22 avril. Une tempête s'est abattue sur la région du Cap, provoquant de nombreux dégâts. Des inondations ont eu lieux dans les townships de Marcus Garveydans, Philippi et Khayelitsha. Au total, ce sont 150 maisons qui se sont retrouvées envahies par les eaux. A d'autres endroits, des toits ont été arrachés et certains logements ont été dans le noir, sans électricité.

Il faut ajouter à cela des rafales de vent de plus de 100 km/h qui ont balayé la ville et ses alentours. Les routes sont rapidement devenues le théâtre d'accidents. Les axes de circulations entre Kensington et Wetton ont été inondés et des arbres ont été déraciné à Constantia, Belhar, Delft, Kloofnek, Fish Hoel, Wynberg et Glencairn coupant parfois les routes en deux. Ce phénomène météorologique a obligé les services de secours ont du intervenir une dizaine de fois sur des accidents de circulations.

L'aéroport du Cap s'est également retrouvé entièrement paralysé pendant près de 40 minutes. De nombreux vols ont été annulés et certains passagers ont eu près de trois heures de retard. Mais heureusement pour la ville, les dégâts ont été moins importants que prévu. « Si la pluie a causé de nombreux dégâts dans certaines parties de la ville, ils n'ont pas été aussi graves que ce que les services d'urgences avaient prédit» a déclaré la porte-parole de la ville du Cap en matière de gestion des catastrophes Charlotte Powel.

Loïc Blocquet (www.lepetitjournal.com/lecap) Lundi 25 avril 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cap ?

Johannesburg Appercu
TOURISME

L'Afrique du Sud, paradis pour les observateurs d'oiseaux !

Avec environ 830 espèces d'oiseaux observables dont 80 endémiques ou néo-endémiques (c'est-à-dire qui ne sont observables qu'en Afrique du Sud), l'Afrique du Sud est un paradis pour les "Birders".

Sur le même sujet